Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 20 juin 2016 | CPO

Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Dacapo

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Eco, op.186 - Aspects, op.72 - Sonate pour violoncelle solo, op.101 - Quartetto Medico, op.70 - Sextuor, op.144 / Ensemble MidtVest
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 septembre 2011 | Da Capo

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Primavera, op.55 - Trio "Gioco", op.155 - Sonate pour flûte, op.71 - Ballata, op.159 - Quatuor, op.90 / Ensemble MidtVest
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 5 novembre 2013 | Dacapo

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 5 juillet 2019 | Dacapo

Hi-Res Livret
A partir de :
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 5 mai 2015 | CPO

Livret
A partir de :
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 7 avril 2017 | CPO

Livret
Connaissant le parcours de Niels Gade, on ne s’étonnera guère que son Octuor à cordes de 1848 marque quelques parallélismes avec celui de Mendelssohn. De 1842 à 48, Gade fut l’assistant de Mendelssohn puis chef au Gewandhaus de Leipzig, où il côtoya bien sur son illustre aîné, ainsi que Schumann et toute l’intelligentsia musicale de l’époque qui voyait en Leipzig l’un des grands centres de la musique mondiale, à juste titre d’ailleurs. L’Octuor fut achevé peu après que Gade fût rentré à Copenhague, même si la composition avait déjà débuté à Leipzig. Voulait-il honorer Mendelssohn, hélas disparu en 1847 ? Sans doute ; mais le langage de Gade comporte bien des spécificités personnelles, heureusement, des tournures assez nordiques, en particulier dans le scherzo – un genre dans lequel excellait Mendelssohn, et que Gade détourne vraiment à son propre propos. L’ensemble danois MidtVest, fondé en 2002, joue ce petit bijou avec ferveur et délicatesse ; en complément de programme, on pourra entendre les deux seuls mouvements d’un quatuor inachevé de 1840, et un autre du premier essai que fit le compositeur dans ce même domaine, daté de 1836. L’évolution entre les quatuors et l’octuor est phénoménale. © SM/Qobuz
A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 5 octobre 2018 | CPO

Livret
Après avoir fait sa grande entrée sur la scène symphonique danoise à vingt-quatre ans en remportant un concours de composition, Niels Gade (1817-1890) s’en fut poursuivre sa chance à Leipzig, alors l’un des plus considérables centres musicaux de la planète. La fortune lui sourit à telle enseigne qu’il devint rapidement le chef en second de Mendelssohn au Gewandhaus avant d’en prendre la tête à la disparition de son ami. En 1848, il s’en retourna triomphal au Danemark pour une éblouissante carrière, bien sûr dans son pays mais aussi à travers l’Europe, autant comme chef que comme compositeur. Clairement, Mendelssohn et Schumann furent parmi ses principales influences, mais bientôt Gade s’aventura dans les sphères musico-nationales nordiques, tout en gardant l’amour de la forme classique et romantique. Du romantisme plus tardif, par contre, il n’épousa jamais le gigantisme formel ; la chose est d’autant plus sensible dans ses nombreuses œuvres de musique de chambre, dont voici trois exemplaires des plus représentatifs. Ses Novelettes pour trio avec piano, du milieu des années 1850, dégagent un parfum d’intense lyrisme mélodique assez éloigné du modèle pourtant schumannien en diable, tout en évitant les aspérités harmoniques de Schumann. Le Quatuor à cordes en fa mineur de 1851, son premier quatuor achevé, semble hors du temps, empreint sans doute de Mendelssohn et pourtant si personnel. L’ensemble MidtVest, phalange à géométrie variable rassemblant un quatuor à cordes, un quintette à vents et un pianiste, termine l’album (le quatrième volume de son intégrale de la musique de chambre de Gade) avec une œuvre de jeunesse, un mouvement de quintette à cordes écrit bien avant son séjour lipsien, en 1837. L’auditeur saura aisément mesurer l’abîme entre « l’avant » et « l’après-Leipzig » ! © SM/Qobuz
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 10 juin 2016 | Dacapo

Hi-Res Livret
A partir de :
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 28 janvier 2014 | CPO

A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 7 juillet 2017 | Dacapo

Hi-Res Livret
A partir de :
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 2 octobre 2012 | CPO

A partir de :
CD9,99 €

Pop - Paru le 4 octobre 2011 | Exlibris

A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 9 juin 2013 | Exlibris

A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 16 novembre 2018 | Ty Cerdd

A partir de :
CD6,99 €

Musique de chambre - Paru le 15 septembre 2017 | Naxos

A partir de :
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 7 février 2017 | Dacapo

A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 2 juin 2017 | Exlibris