Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD5,99 €

Jazz contemporain - Paru le 2 avril 2009 | Laborie Jazz

Distinctions 3F de Télérama - Choc Jazzman - Disque d'émoi Jazz Magazine - Victoire du jazz - 8/10 de Noise - Elu par Citizen Jazz
Emile Parisien, saxophoniste né en 1982, vient de remporter le prix Django Reinhardt de l'Académie du jazz, fier d'une « petite » ouvre déjà bien fourni dont ce « Original Pimpant ». Pour le réalisateur de la captation du concert du quartet, Damien bertrand : « Le titre de l'album, Original pimpant, a valeur de manifeste. Novatrice et alerte, intense et lyrique, maniant l'absurde et la parodie, la musique, déjà aboutie, du quartet est aussi riche de toutes les perspectives qu'elle ouvre à corps perdu. » Rien n'exprime mieux que dans Le Bel à l'agonie l'art subtil et revigorant de ce quartet : détournant le prélude du troisième acte de Tristan et Isolde, de Wagner, par des dissonances, des chatoiements de timbres, des digressions inspirées, il donne par surprise de la magie aux instants.
CD4,99 €

Jazz - Paru le 13 avril 2009 | Laborie Classique

Distinctions 3F de Télérama - Choc Jazzman - Disque d'émoi Jazz Magazine - Victoire du jazz - 8/10 de Noise - Elu par Citizen Jazz
Emile Parisien, saxophones - Julien Touery, piano - Sylvain Darrifourcq, batterie - Ivan Gélugne, contrebasse
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Jazz contemporain - Paru le 2 avril 2012 | Laborie Jazz

Hi-Res Livret Distinctions Elu par Citizen Jazz - CHOC de JAZZmagazine-jazzman - Sélection JAZZ NEWS
Après avoir reçu la Victoire du Jazz en 2009, la quartet d'Emile Parisien revient chez laborie Jazz, avec un nouvel album intitulé Chien-Guêpe. Chien-guêpe marque une étape importante de cet horizon musical vers lequel le quartet se dirige : celui d’une musique où l’énergie, la conviction sublime la technique et l’utilisation savante des procédés et les mélanges de genres, pour parvenir à l'évidence et la limpidité. C’est grâce à cette sincérité que le groupe a toujours su capter l’attention d’un public de plus en plus large, pour faire sauter de nouvelles barrières et franchir de nouvelles frontières. Dieu, s’il existe, a bien brossé ces quatre là… attention talent !
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 25 janvier 2019 | ACT Music

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Jazz
Album après album, Emile Parisien peaufine son autoportrait. Ajoute certaines teintes. En efface d’autres. Et quelle que soit la formation, le contexte ou le répertoire, le saxophoniste garde son chant, sa langue, sa voix, ce style qui lui est propre et qu’on identifie immédiatement. Dans ce torrent de musique, celle qu’il conçoit avec son quartet (depuis plus d’une décennie) a toujours occupé une place de choix. Avec le pianiste Julien Touéry, le contrebassiste Ivan Gélugne et, nouvelle recrue, le batteur Julien Loutelier, Parisien le Cadurcien pilote une embardée improvisée qui touche au sublime car toujours surprenante. Avec sa virtuosité, il pourrait dérouler le convenu et l’attendu. Mais ces deux mots ont déserté son cerveau. Et chaque seconde de Double Screening est une nouvelle terre défrichée, des souffles complices consécutifs à des vents contraires. Il est l’un des rares saxophonistes de sa génération à alterner le très lyrique au violemment libertaire en un claquement de doigts. Passer du rire aux larmes n’est pas un paradoxe de l’univers du quartet d’Emile Parisien. C’est simplement sa raison d’être. Et, au bout du compte, une façon d’offrir un jazz plus organique que cérébral. © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 29 juin 2018 | ACT Music

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Jazz
Si l’art d’Emile Parisien évolue au fil de ses enregistrements, la richesse de ses improvisations comme la densité de son jeu montent toujours d’un cran année après année. Pour Sfumato, son premier album en quintet qu’il publia en 2016, le saxophoniste originaire de Cahors s’était entouré du guitariste Manu Codjia, du contrebassiste Simon Tailleu, du batteur Mario Costa et du pianiste Joachim Kühn. Invités de marque, Michel Portal à la clarinette basse et Vincent Peirani à l’accordéon venaient épauler le groupe sur quatre des onze thèmes. Ce gang de musiciens virtuoses et sans ornière, ambassadeurs d’une liberté revendiquée, déroulait un jazz qu’on qualifiera (par paresse) d’européen. Un jazz brassant l’héritage de la terre sainte d’Amérique (du hard bop au free), les musiques folkloriques et la musique classique.Une cartographie logiquement vaste. Mais sous ses airs libertaires, Parisien dirigeait sa troupe avec une cible unique dans le viseur : écoute et dialogue. Et que les séquences soient volcaniques ou drôles, langoureuses ou espiègles, ceux-là passaient alors leur temps à s’écouter, se parler, se répondre, s’interpeller. Un an plus tard, on retrouve tout ce beau monde sur la scène de Jazz in Marciac, au cœur de l’été 2017, pour des échanges tout aussi jouissifs, rendus juste plus fous par le contexte. Comme pour l’album studio, l’association avec Peirani est toujours aussi merveilleuse dans sa complicité. Une fiesta à laquelle Emile Parisien a convié un invité surprise supplémentaire, Wynton Marsalis, parrain ad vitam aeternam du festival de Marciac. Le grand trompettiste de New Orleans, avec ses ponctuations toujours bienvenues, rend cette fiesta encore plus délirante. © Marc Zisman/Qobuz
CD9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 2 octobre 2006 | Laborie Jazz

Distinctions 3F de Télérama
Il fit partie, à l'alto, de la première promotion de la classe de jazz au collège de Marciac ; Wynton Marsalis l'invita à jouer, à 15 ans, sur la scène du festival, où il produisit une forte impression. Désormais installé à Paris, le soliste fougueux et original anime un quartet, groupe soudé et créatif. Ses coauteurs sont Julien Touery au piano, Ivan Gélugne à la contrebasse, Sylvain Darrifourcq à la batterie. Un ton résolument décalé, ludique, pointu, une manière de cligner de l'oil en direction de Mingus, Ornett ou Coltrane, une détermination, surtout, à laisser ses propres traces dans l'histoire du jazz français.
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Jazz - Paru le 26 septembre 2014 | ACT Music

Hi-Res Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Dix ans se sont écoulés depuis la création de ce combo autour de celui qui fut le premier et le plus célèbre des élèves de Wynton Marsalis à Marciac. Autour d’Emile Parisien au saxophone soprano et ténor, on trouve Julien Touéry au piano, Ivan Gélugne à la basse et Sylvain Darrifourcq à la batterie et aux percussions. À sa création, ce quartet s'exprimait dans un langage issu du hard bop, mais un hard bop sauvage ponctué de brefs éclats modernes, avec discordances à l’appui et grands renforts de traits free. « Spezial Snack » montre l’évolution de ce combo vers une musique actuelle, contemporaine, libre de toute convention et de toute référence. JMP©Qobuz
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Jazz contemporain - Paru le 30 septembre 2016 | ACT Music

Hi-Res Livret
Si l’art d’Emile Parisien évolue au fil de ses enregistrements, la richesse de ses improvisations comme la densité de son jeu montent toujours d’un cran au fil des ans. Pour Sfumato, son premier album en quintet, le saxophoniste originaire de Cahors s’est entouré du guitariste Manu Codjia, du contrebassiste Simon Tailleu, du batteur Mario Costa et du pianiste Joachim Kühn. Invités de marque, Michel Portal à la clarinette basse et Vincent Peirani à l’accordéon viennent épauler le groupe sur quatre des onze thèmes de ce disque produit par Siggi Loch du label ACT et enregistré par Gérard De Haro et Nicolas Baillard au studio la Buissonne en mai 2016. Ce gang de musiciens virtuoses et sans ornière, ambassadeurs d’une liberté revendiquée, déroulent un jazz qu’on qualifiera (par paresse) d’européen. Un jazz brassant l’héritage de la terre sainte d’Amérique (du hard bop eu free), les musiques folkloriques et la musique classique. Une cartographie logiquement vaste. Mais sous ses airs libertaires, Parisien dirige sa troupe avec une cible unique dans le viseur : l’écoute et le dialogue. Et que les séquences soient volcaniques ou drôles, langoureuses ou espiègles, ceux-là passent leur temps à s’écouter, se parler, se répondre, s’interpeler. L’association avec Peirani (d’ailleurs étincelante sur Belle Epoque, l’album que le duo signa en 2014 déjà chez ACT) est merveilleuse dans sa complicité. Quant à la présence d’une figure aussi charismatique que celle de Kühn, elle semble stimuler le quintet. Le pianiste de Leipzig a toujours entretenu des relations privilégiées avec les saxophones (Ornette Coleman, Archie Shepp ou bien encore Pharoah Sanders peuvent en témoigner) et ses échanges avec Emile Parisien accouchent de nombreux moments forts. Forts comme le sont aussi les ponctuations du toujours parfait Manu Codjia… Le répertoire est lui aussi passionnant. A l’image de cette relecture, dix ans après l’avoir enregistrée avec son quartet sur l’album Au revoir porc-épic, de la composition Le clown tueur de la fête foraine. Bref, on sort ébouriffé de ce Sfumato. Secoué par ce foisonnement d’improvisations livré par un casting trans-générationnel au sommet de son art. © MZ/Qobuz
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz contemporain - Paru le 26 mai 2017 | ACT Music

Hi-Res Livret
Enregistré sur la scène du Bee-Flat de Berne, ce live réunit la crème de l’avant-garde jazz européenne : le saxophoniste Emile Parisien, l’accordéoniste Vincent Peirani, le chanteur suisse Andreas Schaerer et le pianiste allemand Michael Wollny. Un quartet démocratique bouillonnant d’idées et sculpteur d’improvisations habitées comme jamais. L’étiquette « jazz européen » a parfois fait sourire par le passé. Elle prend pourtant tout son sens avec ce Out Of Land. Non pas pour les nationalités de ses protagonistes mais plutôt pour le langage qu’ils utilisent. Car même si la présence de l’accordéon de Peirani donne évidemment une couleur peu conventionnelle à l’ensemble, la musique proposée ici est viscéralement ancrée sur le Vieux Continent. Sans parler du phénomène Andreas Schaerer, vocaliste funambule et cascadeur totalement délirant… Loin des sentiers battus et du jazz à papa et à des années lumières d’un quelconque taxidermisme hard-bop, Parisien, Peirani, Schaerer et Wollny inventent un langage personnel qui ne ressemble même pas à celui de leurs ainés Portal, Jeanneau, Texier, Humair, Kühn, Jenny Clark, Humair et consorts. Exigeant et fascinant. © MD/Qobuz

Jazz - Paru le 25 mai 2018 | ACT Music

Téléchargement indisponible

Jazz - Paru le 25 janvier 2018 | ACT Music

Livret
Téléchargement indisponible

L'interprète

Emile Parisien dans le magazine