Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 6 février 2015 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Jazz
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 9 novembre 2012 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Le bassiste et claviériste allemand Eberhard Weber, aujourd’hui plus que septuagénaire, a fréquenté tout au long de sa carrière quelques figures éminentes du jazz mondial tels Gary Burton ou Pat Metheny. Mais son nom reste indéfectiblement attaché à celui de Jan Garbarek avec lequel il collaborera dès les années 1980 et durant plus d’un quart de siècle.C’est le matériau de cette collaboration (en particulier de 1990 à 2007) qui alimente Résumé, disque en public et compte-rendu modelé d’un concert imaginaire. En effet, les douze plages de l’album sont fournies par les solos de basse de Weber durant ces prestations live au côté du saxophoniste. Mais toutes choses égales par ailleurs, le disque ne se résume pas – de par le fait – à une indigeste succession de prestations virtuoses : le musicien a retravaillé l’ensemble des documents sonores, à l’origine éléments de transition entre deux compositions distinctes, désormais remis en front de scène et débarrassés des signes trop explicites de leurs ossatures. S’ajoutent aux sons originels d’une contrebasse électrique et à cinq cordes unique en son genre, l’utilisation de claviers multiples, de pédales d’effets, delay et autres reverbs. Deux invités, deux amis plutôt, ont été conviés à l’alchimie : sur deux pièces, le batteur Michael DiPasqua apporte son sens de la sculpture sonore à l’entreprise comme il le fit derrière Weber au début des années 1980. Le deuxième convive n’est autre que Garbarek en personne, armé d’un flûte harmonique selje (instrument à orifice unique et qui, donc, ne produit que des sons harmoniques) ici, et déroulant plus loin des overdubs au saxophone soprano.Un objet sonore non identifié mais riche de ce sens du jeu, renouvelant la dialectique du cadavre exquis pour en souligner le haut pouvoir créatif. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2015
A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 27 avril 2007 | ECM

A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 octobre 1993 | ECM

A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 avril 1974 | ECM

A partir de :
CD21,99 €

Jazz - Paru le 6 novembre 2009 | ECM

A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 26 janvier 2004 | ECM

A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 9 novembre 2012 | ECM

Hi-Res Livret
Le bassiste et claviériste allemand Eberhard Weber, aujourd’hui plus que septuagénaire, a fréquenté tout au long de sa carrière quelques figures éminentes du jazz mondial tels Gary Burton ou Pat Metheny. Mais son nom reste indéfectiblement attaché à celui de Jan Garbarek avec lequel il collaborera dès les années 1980 et durant plus d’un quart de siècle.C’est le matériau de cette collaboration (en particulier de 1990 à 2007) qui alimente Résumé, disque en public et compte-rendu modelé d’un concert imaginaire. En effet, les douze plages de l’album sont fournies par les solos de basse de Weber durant ces prestations live au côté du saxophoniste. Mais toutes choses égales par ailleurs, le disque ne se résume pas – de par le fait – à une indigeste succession de prestations virtuoses : le musicien a retravaillé l’ensemble des documents sonores, à l’origine éléments de transition entre deux compositions distinctes, désormais remis en front de scène et débarrassés des signes trop explicites de leurs ossatures. S’ajoutent aux sons originels d’une contrebasse électrique et à cinq cordes unique en son genre, l’utilisation de claviers multiples, de pédales d’effets, delay et autres reverbs. Deux invités, deux amis plutôt, ont été conviés à l’alchimie : sur deux pièces, le batteur Michael DiPasqua apporte son sens de la sculpture sonore à l’entreprise comme il le fit derrière Weber au début des années 1980. Le deuxième convive n’est autre que Garbarek en personne, armé d’un flûte harmonique selje (instrument à orifice unique et qui, donc, ne produit que des sons harmoniques) ici, et déroulant plus loin des overdubs au saxophone soprano.Un objet sonore non identifié mais riche de ce sens du jeu, renouvelant la dialectique du cadavre exquis pour en souligner le haut pouvoir créatif. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2015
A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 4 octobre 1982 | ECM

A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 6 mai 2001 | ECM

A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1976 | ECM

A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 février 1989 | ECM

A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 mars 1985 | ECM

A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 25 mai 1979 | ECM

A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 mars 1978 | ECM

A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 octobre 1980 | ECM

A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 avril 1985 | ECM

A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1977 | ECM

A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 6 février 2015 | ECM