Artistes similaires

Les albums

14,99 €
9,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 1 janvier 2013 | Ondine

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
Après un album Rachmaninov, le grand baryton russe Dmitri Hvorostovsky revient chez Ondine ! Il présente un récial de Lieder russes de Tchaikovski (Six Chansons opus 73), Moussorgski (Chants et Danses de la Mort) et Taneiev. Hvorostovsky et son partenaire Ivari Ilja forment un duo sans égal dans ce répertoire.
9,99 €

Musique concertante - Paru le 1 janvier 2004 | Delos

Distinctions 4 étoiles du Monde de la Musique - 9 de Classica-Répertoire
Petersburg, un poème vocal (Poèmes de Blok) - Six mélodies (Poèmes de Pouchkine) / Dmitri Hvorostovski, ténor & Mikhail Arkadiev, piano
14,99 €
9,99 €

Musique concertante - Paru le 1 janvier 2002 | Delos

Hi-Res Distinctions Recommandé par Classica
Airs de : Otello - Rigoletto - Stiffelio - Nabucco - Un bal masqué - Ernani - Le Trouvère - Les Brigands (I Masnadieri) / Dmitri Hvorostovski, ténor - Philharmonia de Russie, dir. Mario Bernardi
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 2 septembre 2014 | Ondine

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
9,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 9 novembre 2018 | Delos

Livret
En 2015, à l’heure où sa maturité vocale lui permettait d’aborder les grands rôles théâtraux (Falstaff, Scarpia, Gianni Schicchi, Rigoletto, Grémine, le Père Germond), le baryton russe, atteint d’une tumeur au cerveau inopérable, a été contraint d’annuler tous ses engagements scéniques. Sa dernière apparition publique date de la grande soirée de gala, le 7 mai 2017, pour le cinquantième anniversaire du Metropolitan Opera au Lincoln Center de New York. Il a soulevé l’enthousiasme légitime du public en interprétant Cortigiani, vil razza, le fameux monologue de Rigoletto. Estimant que la meilleure thérapie était de continuer à chanter, Dmitri Hvorostovsky a travaillé son art tous les jours en rêvant de pouvoir remonter sur scène, une grâce que les Parques lui ont brutalement refusée le 22 novembre 2017. De bonnes fées lui ayant apporté dans son berceau beauté vocale et beauté physique, Dmitri Hvorostovsky a appris très tôt à s’en servir pour devenir un des grands barytons de ces dernières années. Depuis ses débuts internationaux en 1989, il a promené sa haute stature sur les principales scènes d’opéra de la planète. Conçu comme un album souvenir un an après sa disparition prématurée qui a endeuillé tous les amateurs de belles voix, ce nouvel opus est une compilation de dix albums différents montrant tous les aspects du talent de Dmitri Hvorostovsky, depuis les chants populaires russes qui ont enchanté son enfance jusqu’à ses grands rôles à l’opéra. Une occasion de le réécouter avec un peu de recul et de mesurer le grand vide qu’il laisse dans le domaine lyrique. © François Hudry/Qobuz
29,99 €
19,99 €

Opéra - Paru le 10 novembre 2017 | Delos

Hi-Res Livret
19,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1993 | Decca Music Group Ltd.

21,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2006 | Decca Music Group Ltd.

14,99 €

Classique - Paru le 22 juillet 2011 | Delos

9,99 €

Classique - Paru le 21 septembre 2018 | Orfeo

Livret
14,99 €

Classique - Paru le 23 juillet 1992 | Decca Music Group Ltd.

14,99 €
9,99 €

Musique concertante - Paru le 1 janvier 2001 | Delos

Hi-Res
Chansons napolitaines / Philharmonia de Russie, dir. Constantine Orbelian - Dmitri Hvorostovsky, baryton
14,99 €

Classique - Paru le 9 octobre 1998 | Decca Music Group Ltd.

14,99 €

Classique - Paru le 5 décembre 1997 | Decca Music Group Ltd.

13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1990 | Decca Music Group Ltd.

9,99 €

Musique concertante - Paru le 1 janvier 2005 | Delos

9,99 €

Musique concertante - Paru le 1 janvier 2002 | Delos

Vieilles romances russes (19) dont "I met you, my love" / Dmitri Hvorostovski, baryton - Orchestre de Chambre de Moscou, dir. Constantine Orbelian - Style of Five (Ensemble d'instruments traditionnels russes)
14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1994 | Decca Music Group Ltd.

L'interprète

Dmitri Hvorostovsky dans le magazine