Artistes similaires

Les albums

16,99 €
11,49 €

Rock - Paru le 3 décembre 2014 | Columbia

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Loin du grand barnum de son E Street Band, sa puissante et jouissive formation rock’n’roll pétaradante de déménageur, Bruce Springsteen prend tout le monde à contrepied en septembre 1982 en sortant Nebraska. À l’opposé des cinq précédents disques du Boss, ce chef d’œuvre d’épure est conçu à la guitare et à l’harmonica, capté par un basique magné-cassette Portastudio de chez Tascam. Dans ce dénuement total, Springsteen donne à sa prose une puissance jamais atteinte. C’est évidemment l’Amérique de la marge, celle des laissés pour compte, qu’il narre. Dans la ligné des écrits de Steinbeck et des chansons de Woody Guthrie, Nebraska enchaine portraits touchants, descriptions poignantes et chroniques sociales avec une classe imparable. Sa voix amplifie le propos et ses mélodies, sublimes, touchent à l’intemporel. D’ailleurs, dans ce registre, Springsteen a beau être un inconditionnel de Dylan, il ne sombre jamais dans le plagiat et impose même une véritable originalité stylistique et formelle. Une claque indémodable. © MZ/Qobuz
16,99 €
14,49 €

Rock - Paru le 25 août 1975 | Columbia

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
16,99 €
14,49 €

Pop/Rock - Paru le 2 juin 1978 | Columbia

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
16,99 €
14,49 €

Rock - Paru le 30 juillet 2002 | Columbia

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
16,99 €
14,49 €

Rock - Paru le 31 mars 1992 | Columbia

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
21,99 €
18,99 €

Pop/Rock - Paru le 16 novembre 2010 | Columbia

Hi-Res Distinctions Sélection Les Inrocks
Album essentiel du Boss paru en 1978, Darkness On The Edge Of Town faisait suite au survitaminé Born To Run. Springsteen resserrait alors les boulons de son E-Street Band pour un disque, son quatrième, moins grandiloquent. De nombreuses chansons de ces séances étaient restées inédites. The Promise les rassemble enfin ! Sur 21 titres, le Boss offre une fois de plus un instantané poignant de cette bannière étoilé froissée, de l’american dream souvent maltraité, bref la chronique d’une Amérique de la marge, dont il reste l’un des plus étincelants ambassadeurs...
16,99 €
14,49 €

Rock - Paru le 9 novembre 1973 | Columbia

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
16,99 €
14,49 €

Rock - Paru le 5 janvier 1973 | Columbia

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
16,99 €
14,49 €

Rock - Paru le 25 avril 2006 | Columbia

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
16,99 €
14,49 €

Rock - Paru le 31 mars 1992 | Columbia

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
16,99 €
14,49 €

Rock - Paru le 30 septembre 1982 | Columbia

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Loin du grand barnum de son E Street Band, sa puissante et jouissive formation rock’n’roll pétaradante de déménageur, Bruce Springsteen prend tout le monde à contrepied en septembre 1982 en publiant ce Nebraska. À l’opposé des cinq précédents opus du Boss, ce chef d’œuvre d’épure est conçu à la guitare et à l’harmonica, capté par un basique magné-cassette Portastudio de chez Tascam. Dans ce dénuement total, Springsteen donne à sa prose une puissance jamais atteinte. C’est évidemment l’Amérique de la marge, celle des laissés pour compte, qu’il narre. Dans la ligné des écrits de Steinbeck et des chansons de Woody Guthrie, Nebraska enchaine portraits touchants, descriptions poignantes et chroniques sociales avec une classe imparable. Sa voix amplifie le propos et ses mélodies, sublimes, touchent à l’intemporel. D’ailleurs, dans ce registre, Springsteen a beau être un inconditionnel de Dylan, il ne sombre jamais dans le plagiat et impose même une véritable originalité stylistique et formelle. Une claque indémodable. © MZ/Qobuz
14,49 €

Rock - Paru le 6 mars 2012 | Columbia

Distinctions Sélection Les Inrocks
Les mauvaises langues diront que c’est toujours la même rengaine… Ce riff de guitare sans fioriture, cette rythmique à l’uppercut, cette voix tripale, ces textes évoquant la rudesse du quotidien et les petites gens, toute la quincaillerie de Bruce Springsteen a beau être assez avare en renouvellements ou en révolutions de palais et pourtant, oui pourtant, chaque nouveau disque du Boss touche au cœur et rappelle qu’en matière de rock’n’roll la simplicité est souvent voire toujours payante. Et ce Wrecking Ball confirme superbement tout cela... © CM/Qobuz
16,99 €
14,49 €

Rock - Paru le 27 janvier 2009 | Columbia

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
Par rapport au désespoir qui s'insinuait dans Magic, Working on a Dream fait office d'album positif. En réalité, pas vraiment. Il y a de la tristesse dans "The Wrestler" et sur "The Last Carnival", chanson sur laquelle Bruce rend un hommage poignant à Danny Federici de E Street Band. Le producteur Brendan O'Brien a légèrement orienté le Boss vers de nouvelles voies musicales souvent révélées par L’Underground Garage de Little Steven, dont la guitare avec celle de Nils Lofgren font écho aux Byrds. Le groupe nous met du blues plein les yeux sur "Good Eye." Le tout s'harmonise à merveille avec les marques de fabrique du Boss pour faire de Working on a Dream un album musicalement riche qui est quelque peu endommagé par une production numérique précise. ~ Stephen Thomas Erlewine
7,49 €
4,99 €

Rock - Paru le 22 avril 2014 | Columbia

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
19,99 €
17,49 €

Rock - Paru le 14 juin 2019 | Columbia

Hi-Res
Quelques mois avant de souffler ses 70 bougies, le Boss sort un album en total décalage avec ses propres clichés. Un disque qui ne ressemble à rien de ce qu’il avait enregistré jusqu’ici. Bye bye le E Street Band, son efficace groupe d’armoires à glace qui fait se lever des stades entiers, et hello cordes, cuivres et chœurs ! Avec Western Stars, Bruce Springsteen se transforme surtout en Glen Campbell du troisième millénaire. On pense souvent au chanteur disparu en 2017 qui tendit le pont le plus solide entre pop, country et soul, voix aussi iconique que celle de Sinatra et Elvis, brillant sur les tubesques Gentle on My Mind, By the Time I Get to Phoenix, Wichita Lineman, Galveston et autre Rhinestone Cowboy…Comme son défunt aîné, Springsteen se détache volontairement du temps présent et joue davantage la carte intemporelle de l’innocence et de la nonchalance plutôt que celle de la résistance et de la défiance. A cette ambiance parfois aux frontières du kitsch, qui fleure bon la Californie fin 60's/début 70's (le Boss a dû se passer en boucle Jimmy Webb, Harry Nilsson et Burt Bacharach), s’ajoute une atmosphère cinématographique due à la production de soie et de velours de Ron Aniello, déjà à l’œuvre sur Wrecking Ball (2012) et High Hopes (2014). Rien donc de purement rock’n’roll dans ce luxueux album à prendre dans son intégralité. Drapé dans la mélancolie, Western Stars s’appréhende comme un roman ou un film, non comme une simple compilation de 13 titres. Un film qu’on se repasse en boucle pour mieux en sonder la beauté comme les secrets. © Marc Zisman/Qobuz

Rock - Paru le 14 décembre 2018 | Columbia

Téléchargement indisponible
Quelques mois après la sortie de son autobiographie Born to Run, Bruce Springsteen s'est installé sur la scène du Walter Kerr Theater de New York pour plusieurs concerts assez renversants. Seul, à la guitare ou au piano, le Boss passe en revue sa dense carrière en chansons, entrecoupant ses compositions de lectures introspectives. Le résultat est ce live intense et sans filtre, porté par des versions épurées et puissantes de titres piochés dans ses albums Greetings from Asbury Park, Born in the USA, Nebraska, Tracks, Born to Run, Darkness on the Edge of Town, Tunnel of Love, Magic, The Rising et Wrecking Ball…Au fil de ses albums, le kid du New Jersey est devenu un symbole, tant musical qu’idéologique. Marchant sur les traces de son idole Bob Dylan, Springsteen s’est lancé dans des instantanés poignants de cette bannière étoilée froissée, de l’american dream souvent maltraité, bref dans la chronique d’une Amérique de la marge, dont il reste l’un des plus étincelants ambassadeurs. Les versions nues de ses tubesques Thunder Road, The Promised Land, Born in the USA., Dancing in the Dark, Land of Hope and Dreams et évidemment Born to Run donnent un éclairage inédit à un répertoire certes archiconnu mais dont on ne se lasse guère. Il n’est pas le Boss pour rien… © Marc Zisman/Qobuz
21,99 €
18,99 €

Rock - Paru le 16 octobre 2015 | Columbia - Legacy

Hi-Res
16,99 €
14,49 €

Rock - Paru le 4 juin 1984 | Columbia

Hi-Res
En 1982, le Boss mettait tout le monde par terre avec Nebraska. Loin du grand barnum du E Street Band, sa puissante formation rock’n’roll pétaradante de déménageur, Springsteen a joué le contre-pied, à la surprise générale, avec ce chef-d’œuvre d’épure tout acoustique, conçu à la guitare et à l’harmonica… Deux ans plus tard, comment va-t-il gérer la suite ? En ressortant l’artillerie lourde ! Guitare acoustique et magnéto cheap à la cave, le Boss signe le retour de la vengeance de la substantifique moelle de son E Street Band : batterie de bûcheron, saxo hurleur, guitares bombant le torse et hymnes de stade, il retrouve son costard de porte-parole des laissés-pour-compte. Chômage, misère, séquelles du Vietnam et grisaille quotidienne, le poète électrique du New Jersey fait de nouvelles étincelles avec son rock’n’roll frontal et sans fioriture, mélodies implacables et refrains uppercut inclus. Rien de salement chauvin dans ce Born in the USA (Quel titre ! Quelle pochette !), mais l’éternel besoin viscéral d’être la voix des prolos négligés, des sans-grade abandonnés, bref de ceux qui font aussi la bannière étoilée ; même lorsqu’elle est très froissée… © Marc Zisman/Qobuz
21,99 €
18,99 €

Rock - Paru le 17 octobre 1980 | Columbia

Hi-Res

Rock - Paru le 30 novembre 2018 | Columbia - Legacy

Téléchargement indisponible

L'interprète

Bruce Springsteen dans le magazine
  • Le Boss hors du temps
    Le Boss hors du temps Avec "Western Stars", Bruce Springsteen signe son disque le plus mélancolique, une sorte d'hommage à la pop country des seventies, loin des canons du rock'n'roll musclé...
  • Le Boss par le Boss
    Le Boss par le Boss Seul sur scène, Bruce Springsteen se raconte en chansons et en anecdotes...
  • QIBUZ / Lundi 10 mars 2014
    QIBUZ / Lundi 10 mars 2014 Indiscrétions, confidences, relectures, révélations et news : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?
  • QIBUZ / Lundi 10 février 2014
    QIBUZ / Lundi 10 février 2014 Indiscrétions, confidences, relectures, révélations et news : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?
  • QIBUZ / Lundi 27 janvier 2014
    QIBUZ / Lundi 27 janvier 2014 Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, n...
  • La Minute Qobuz #18
    La Minute Qobuz #18 Cette semaine, La Minute Qobuz présente toute l’actualité musicale en une émission, 5 minutes, 5 artistes, 5 albums avec Sharon Jones, James Vincent McMorrow, Dominique Dalcan, Bruce Springsteen et...
  • The Boss is back
    The Boss is back Un nouvel album de Bruce Springsteen pour le 13 janvier...
  • QIBUZ / Lundi 25 novembre 2013
    QIBUZ / Lundi 25 novembre 2013 Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non?
  • Meilleurs albums pop/rock/groove de 2012 : c'est parti !
    Meilleurs albums pop/rock/groove de 2012 : c'est parti ! Certains médias anglo-saxons ont commencé à publier leur Top 50 des albums de l’année. And the winners are...
  • QIBUZ / Lundi 16 juillet 2012
    QIBUZ / Lundi 16 juillet 2012 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...