Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 avril 2020 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 7 octobre 2016 | BIS

Hi-Res Livret
Le mélomane français étant autorisé à ne pas savoir forcément qui sont Fagerlund, Aho et van Sambeek, nous prenons donc le soin de préciser que Sebastian Fagerlund (*1972) et Kalevi Aho (*1949) sont deux compositeurs finlandais, dont les œuvres sont ici jouées par le bassoniste néerlandais Bram van Sambeek – enfin, « bassoniste » : « fagottiste », devrait-on dire, puisqu’il joue un instrument allemand Heckel, donc le Fagott, assez différent dans la sonorité des instruments à la française. Le concerto Mana de Fagerlund, écrit en 2014, explore des couleurs orchestrales de toute beauté, et confie au soliste une partie qui éloigne le basson/Fagott de tout aspect « grand-père » tel qu’il a pu s’ancrer dans l’esprit des mélomanes depuis Pierre et le loup. L’instrument est ici poussé dans ses extrêmes limites, et il y a fort à parier que l’auditeur sera stupéfait de la palette technique disponible, et si rarement utilisée. Le Concerto pour basson de Aho, composé en 2004, déploie un intense lyrisme, sans doute plus « classique » que l’écriture de Fagerlund, mais l’on rappellera que les deux musiciens ont quelque trente-trois ans d’écart, et que Aho fait partie de cette génération qui, submergée d’avant-gardisme, a pourtant su résister à la dictature du tout-sériel – à ses dépens, sans doute, mais il semble n’avoir jamais cédé à ces sirènes. Et l’on ne peut que s’en réjouir, car sa musique est d’une grande beauté. Deux compositeurs finlandais qui nous rappellent, si besoin était, que la Finlande musicale ne s’arrête pas avec Sibelius, et loin de là. © SM/Qobuz