Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Musique de chambre - Paru le 29 mai 2012 | Aparté

Hi-Res Livret Distinctions Pianiste Maestro - Choc de Classica - Qobuzissime - Hi-Res Audio
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Classique - Paru le 21 mai 2012 | Aparté

Hi-Res Livret Distinctions Pianiste Maestro - Choc de Classica - Qobuzissime - Hi-Res Audio
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 26 janvier 2018 | Aparté

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Fort du succès de ses deux précédents livres – publiés en 1713 et en 1716 –, François Couperin dit « le Grand » fait paraître en 1722 son Troisième Livre de pièces de clavecin (un quatrième et dernier paraîtra en 1730), assorti des Concerts royaux. L’auteur livre toujours des préfaces à la gravure de ses différents ouvrages, au travers desquelles il fait montre d’une grande exigence, distillant détails et précisions jugés indispensables à la bonne exécution de ses pièces. Ainsi, il explique dans son Troisième Livre l’accouplement des claviers présidant à l’exécution de certaines pièces, et rappelle une fois encore l’exigence d’une bonne réalisation des agréments. Soucieux de compléter la tablature minutieuse parue notamment en 1717 dans L’Art de toucher le clavecin, Couperin ajoute aussi dans ce livre un nouvel ornement, une sorte de respiration ponctuant la ligne du chant. Car ce troisième recueil de pièces de clavecin se veut plus abouti, témoignant d’une pleine maturité dans l’écriture du genre. Il reprend à son compte les innovations et caractéristiques des deux premiers livres, tout en développant un ton propre, plus gai et plus imagé. Blandine Verlet joue une bonne vingtaine des pièces de ce Troisième Livre (dont les Folies françaises, une variation de couleurs sur les masques dits « Dominos ») sur une copie fidèle réalisée en 1985 d’un clavecin Andreas Ruckers de 1636, lui-même ravalé – autrement dit : agrandi et enrichi de nouvelles sonorités (certains ravalements allaient même jusqu’à l’ajout d’un clavier supplémentaire – en 1763. Sonorité quasi-orchestrale garantie ! Le livret est augmenté, du moins dans sa version française, d’un ample récit poétique signé Blandine Verlet. © SM/Qobuz
CD8,99 €

Musique de chambre - Paru le 5 mars 2012 | naïve classique

Livret Distinctions Diapason d'or
Blandine Verlet claudique avec grâce sur les portées savamment enchevêtrées du contrepoint des Variations Goldberg de Bach. Elle joue comme on cueille des fleurs sauvages : rêveusement, délicatement, et respirant à pleins poumons le bois d’un clavecin Hemsch de 1751. Respirant surtout au rythme d’un imaginaire libre et fantasque. L’aria d’ouverture démarre sur les chapeaux de roue, dans l’urgence d’une soudaine envie d’ivresse. L’ornementation, radieuse et personnelle, parfait cette entrée en matière diablement – délicieux sacrilège – impatiente d’un tempo allant comme on n’en entend rarement. La prise de son de Nicolas Bartholomée révèle les merveilleux contrastes des claviers du clavecin Hemsch sous le jeu allègrement cabossé de Blandine Verlet. Ces variations sonnent comme les remous dorés du passage d’une rivière dans la roue d’un moulin : on est éclaboussé mais ébloui. On en oublierait presque l’architecture mathématique des Goldberg ! Pourtant, malgré le choix intuitif d’une pulsation toujours dictée par son âme de poétesse, Blandine Verlet ne dénature pas l’œuvre, loin s’en faut. Ainsi, l’allant facétieux de la main droite annonce la transformation de l’aria au fil de ses variations selon la magie des ingrédients du contrepoint : dislocation rythmique, dispersion harmonique, condensation mélodique. Vibrante, son interprétation met en lumière la dimension humaine de cette musique. Parmi les très grands instants de cette interprétation, on peut citer la Variation XV, en sol mineur, qui distille une angoisse absolument insoutenable – véritable Erbarm’ dich instrumental – dont le ré aigu final, tendu, est un frisson mémorable ! Plus loin, la Variation XVIII (Canone alla sexta) répand une sérénité envoûtante, une qualité rare, même chez les pianistes. La Variation XXV, jouée rapidement, est pensée large, toujours sur fond de tension harmonique mâtinée de poignants « rubatos ». Tout l’art de Blandine Verlet s’est concentré dans cet enregistrement. Inoubliable. © Elsa Siffert/Qobuz
CD17,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2001 | naïve classique

CD17,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1993 | naïve classique

CD8,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 septembre 2000 | naïve Astrée

CD7,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 janvier 1998 | naïve classique

CD17,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1998 | naïve classique

CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1989 | naïve classique

CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1997 | naïve classique

CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1989 | Universal Music Division Decca Records France

CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1998 | naïve classique

CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1986 | naïve classique

CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1990 | naïve classique

CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1992 | naïve classique

CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1989 | naïve classique

CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1989 | naïve classique

CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1989 | naïve classique

CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1989 | naïve classique

L'interprète

Blandine Verlet dans le magazine
  • Blandine Verlet s'éclipse...
    Blandine Verlet s'éclipse... Disparition d'une grande claveciniste totalement libre et à part...
  • QIBUZ / Lundi 28 mai 2012
    QIBUZ / Lundi 28 mai 2012 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • Blandine Verlet, une rencontre-podcast
    Blandine Verlet, une rencontre-podcast Grande claveciniste à la conception hors normes de la musique, Blandine Verlet publie un nouvel enregistrement consacré à François Couperin, son « ami de toute une vie ». Cette amitié, sa vie et to...
  • Blandine Verlet, retour à Couperin
    Blandine Verlet, retour à Couperin A l’occasion de la sortie de son nouvel album consacré à François Couperin chez Aparté, la grande claveciniste Blandine Verlet donnera un récital exceptionnel à l’Église des Billettes le 29 mai.
  • Retour à Couperin
    Retour à Couperin La claveciniste Blandine Verlet enregistre pour Aparté…