Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Anne Marie Dragosits

« C‘est une claveciniste exceptionnelle… Une technique et un lyrisme comme peu sont capables », pouvait-on lire dans les pages du magazine espagnol Scherzo en 2017. L’Autrichienne, née en 1974, cumule avec le même bonheur les qualités de soliste, chambriste, cheffe, enseignante-chercheuse…


Après avoir étudié à Vienne sous la direction de Wolfgang Glüxam, puis à La Haye avec Ton Koopman et Tini Mathot, elle a perfectionné son jeu de basse continue en suivant les masterclass de Lars Ulrik Mortensen et Jesper Christensen.


Passionnée d'instruments d'époque, son premier enregistrement solo ITALIA (2010) réalisé sur un Giusti de 1681 et un Veronensis de 1564, lui a immédiatement attiré les faveurs de la profession. Elle récidive en 2015 avec l'album En discrétion sur un Girolamo Zenti de 1658, et l'année suivante avec Le Clavecin mythologique, consacré au répertoire baroque français. Ce disque recevra le prix de la Critique allemande dans la catégorie "instrument à clavier".


Anne Marie Dragosits mène en parallèle une carrière de chambriste de haute volée, et collabore avec différents ensembles de renommée internationale comme le Barocksolisten München ou l'Orfeo Barockorchester. En 2017, elle fait ses débuts à la direction d'opéra en dirigeant La Rosinda de Francesco Cavalli à la BlackBox du Landestheater de Linz.


Artiste, pédagogue et universitaire accomplie, elle a soutenu sa thèse en décembre 2012 sur Giovanni Girolamo Kapsperger (ca. 1581 – 1651), et enseigne le clavecin à l'université Anton-Brückner de Linz. © Pierre Lamy – Août 2021/Qobuz

Lire plus

Discographie

4 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums