Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES34,99 €
CD24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Un titre très Schubertien pour cet album d'Andreas Scholl qui nous emmène à travers les contrées du rêve et du voyage immobile. Il raconte en même temps l'histoire des débuts du Lied allemand, depuis des chants populaires harmonisés, en passant par Haydn, Mozart et, bien sûr Schubert. Une sensibilité à fleur de coeur et une grande mélancolie se dégagent de cet enregistrement d'une grande intimité. SH
CD24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Mélodies & Lieder - Paru le 11 mars 2011 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Œuvres de Dowland, Ward, Johnson, Byrd, Bennet, Andreas Scholl, Ferrabosco II, Mando... / Andreas Scholl, contreténor - Concerto di Viole, dir. (& luth) Julian Behr
CD8,49 €

Classique - Paru le 22 juin 2010 | harmonia mundi

Distinctions Diapason d'or
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | Decca Music Group Ltd.

CD13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Decca Music Group Ltd.

Livret
Le contre-ténor allemand débute cette nouvelle collaboration avec le label Decca par un hommage à l'oeuvre d'Henry Purcell. Cette musique intemporelle et si émouvante trouve dans le timbre à la fois angélique et engagé d'Andreas Scholl une nouvelle jeunesse. Accompagnement parfait de l'Accademia Bizantina et du toujours étonnant violoniste Stefano Montanari.
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 15 novembre 2019 | BMG Rights Management GmbH

Hi-Res
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2006 | Decca Music Group Ltd.

CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2011 | Decca Music Group Ltd.

Il n’est pas le seul sur la scène internationale (loin s’en faut), mais il est le plus grand : Andreas Scholl a porté l’art du contre-ténor à un niveau de perfection inégalé, n’effaçant jamais la beauté des pièces sur lesquelles il porte son dévolu par la brillance de ses interprétations, et témoignant à chaque enregistrement – ou concert – que chanter nécessite absolument un supplément d’âme, ainsi qu’une tête bien faite et bien pleine. Néanmoins, cet album ne constitue pas uniquement un nouveau tour de force de la part de l’Allemand spécialiste de la musique baroque. On pourrait même considérer qu’ici l’artiste, en salut affectueux à sa jeunesse, revient sur ses premiers pas, ces partitions de Bach qui furent parmi les premières œuvres gravées dans sa prolifique carrière. Il n’est que compulser les brillantes notes, de la main même du chanteur, qui accompagnent ce disque, pour mieux saisir l’importance du compositeur sur l’interprète, lui qui jadis ne se trouvait pas assez bon pour Jean-Sébastien Bach. De même, la réflexion approfondie de l’artiste sur ce terrain magique où se retrouvent gnose et vocalises, foi et flamme de la lecture, se porte garante d’une interprétation inspirée. Scholl le revendique fort justement : point besoin d’être croyant pour chanter cette musique. Mais on ne peut y pénétrer qu’inspiré. C’est naturellement le cas pour ces Cantates, pièces généralement pour voix seule et accompagnement réduit, qui s’imposent dès la première écoute comme l’une des pièces majeures de la discographie de Scholl. Enregistrées en compagnie de l’Orchestre de Chambre de Bâle, placé sous la conduite de son leader Julia Schröder, et riches de la participation ponctuelle de Raitis Grigalis (basse), Junk Takamaya (soprano) et Michael Feyfar (ténor), ces pièces, originellement composées pour voix de basse (la sixième du programme, « Schlage Doch, Gewünschte Stunde », jusqu’alors d’origine inconnue, semble en fait avoir été composée par Georg Melchior Hoffmann), irradient en permanence d’une force nourrie de simplicité et de concision. Scholl s’attache à se maintenir sur ce délicat point d’équilibre entre perfection technique (sa diction sans failles) et dimension spirituelle de la musique. Disons-le tout net : il y parvient en permanence. Le résultat, brillant, délicat, et sensible, s’impose instantanément à tous les amoureux de la musique, à ceux qui s’interrogent sur l’importance de la spiritualité dans l’existence humaine, et ceux qui cherchent la sérénité jusque dans la mort. Ce qui, in fine, doit faire pas mal de monde. Un merveilleux album. © ©Copyright Music Story Christian Larrède 2015
CD11,49 €

Classique - Paru le 31 juillet 2007 | harmonia mundi

CD13,49 €

Classique - Paru le 15 novembre 2019 | BMG Rights Management GmbH

CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2001 | Decca Music Group Ltd.

CD11,49 €

Classique - Paru le 29 décembre 2009 | harmonia mundi

CD11,49 €

Classique - Paru le 15 août 2007 | harmonia mundi

CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1999 | Decca Music Group Ltd.

CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Decca Music Group Ltd.

HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 2 novembre 2018 | Berlin Classics

Hi-Res
CD13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | Decca Music Group Ltd.

CD11,49 €

Classique - Paru le 23 mars 2010 | harmonia mundi

L'interprète

Andreas Scholl dans le magazine
  • Andreas Scholl, une vidéo podcast
    Andreas Scholl, une vidéo podcast Les contre-ténors tombent toujours amoureux du son de leur propre voix, rappelle régulièrement Andreas Scholl. Cette voix, le grand chanteur allemand la fait régner sur le monde du baroque depuis u...