Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1996 | Universal Music Group International

Hi-Res
A partir de :
HI-RES25,49 €
CD17,99 €

Classique - Paru le 13 novembre 2020 | Decca (UMO) (Classics)

Hi-Res
Signant le retour du ténor italien Andrea Bocelli, Believe, publié en 2020 et succédant à Sì (2018), voit ce dernier livrer une nouvelle collection de dix-sept enregistrements inspirés par les valeurs de foi, d'espoir et de charité parmi lesquelles "You'll Never Walk Alone", "Ave Maria" ou "Hallelujah" et bénéficiant des collaborations d'Alison Krauss ("Amazing Grace"), Cecilia Bartoli ("I Believe") et Paolo Buonvino sur le "Gratia plena" issu de la bande originale du film Fatima. © TiVo
A partir de :
CD20,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2007 | Universal Music Group International

Première compilation à ce jour des plus grands succès de la pierre angulaire du crossover classique Andrea Bocelli, sortie presque quinze ans après la réalisation de son premier album de 1994, The Best of Andrea Bocelli: Vivere réunit plusieurs de ses chansons les plus connues assorties de cinq nouveaux enregistrements exclusifs à cette compilation. Même si plusieurs des chansons rassemblées dans Vivere sont sans nul doute déjà familières (si ce n’est excessivement familières) aux fans de Bocelli, c’est là une introduction idéale à l’œuvre classique métissée de Bocelli. Si Romanza et Sogno restent d’excellents points d’entrée et peut-être ses meilleurs albums en termes de cohérence du style, la vaste palette de genres musicaux de Vivere en fait une splendide synthèse de tous les albums de Bocelli à ce jour. © Jason Birchmeier /TiVo
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2006 | Universal Music Group International

Hi-Res
Après Sentimento (« Sentiment »), voici Amore (« Amour ») : si l’on doit jeter la pierre à Andrea Bocelli, ce serait plutôt pour le relatif manque d’imagination de ses titres d’albums. Car, sur le plan strictement musical, c’est toujours impeccable. Le ténor italien suit, il est vrai, un parcours sans risques, car il s’attaque ici à un florilège de chanson populaires, dont quelques standards où sa technique sans faille ne saurait être prise en défaut : « Besame mucho » ou « Les Feuilles mortes » sont parmi les plus jolis morceaux d’un album où la voix d’Andrea Bocelli, loin des défis que lui imposent les airs d’opéra les plus ardus, est ici apaisée et merveilleuse d’harmonie. © ©Copyright Music Story Nikita Malliarakis 2015
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2013 | Universal Music Group International

Hi-Res
Véritable chanteur d'opéra capable d'exceller dans un répertoire classique comme en 2012 dans Romeo et Juliette pour le label Decca, Andrea Bocelli est aussi un habitué d'un répertoire de variétés chanté de sa belle voix de ténor. Si certaines de ces tentatives ont pu passer la rampe malgré leur côté kitsch assumé, Passione est un véritable calvaire.D'abord le répertoire est une vraie salade russe qui mélange un « Perfidia » à se tordre de rire avec un « Love Me Tender » qui doit faire saigner les oreilles du King dans son mausolée. Ensuite les pauvres Jennifer Lopez et Nelly Furtado dont les carrières sont notoirement en perte de vitesse se retrouvent à duettiser sans conviction sur « Quizás, Quizás, Quizás » pour l'une et « Corcovado » pour l'autre.Le point de non retour est atteint avec le duo posthume et sacrilège avec Edith Piaf dans une des pires versions de « La Vie en rose » jamais enregistré. Non seulement la Môme Piaf est tirée de son sommeil éternel sans son consentement, mais en plus la chanson en elle même est défigurée et réduite à une version de carte postale pour touristes avec un Andrea Bocelli qui ne semble pas comprendre le texte.Même si ce type d’exercice ne donne habituellement pas lieu à des chef d'oeuvre, Passione en manque singulièrement malgré son titre et fait regretter Romanza (1997) et Sogno (1999) où Andrea Bocelli semblait bien plus concerné. © ©Copyright Music Story Francois Alvarez 2021
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 8 novembre 2019 | Decca (UMO) (Classics)

Hi-Res
A partir de :
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2007 | Universal Music Group International

Première compilation à ce jour des plus grands succès de la pierre angulaire du crossover classique Andrea Bocelli, sortie presque quinze ans après la réalisation de son premier album de 1994, The Best of Andrea Bocelli: Vivere réunit plusieurs de ses chansons les plus connues assorties de cinq nouveaux enregistrements exclusifs à cette compilation. Même si plusieurs des chansons rassemblées dans Vivere sont sans nul doute déjà familières (si ce n’est excessivement familières) aux fans de Bocelli, c’est là une introduction idéale à l’œuvre classique métissée de Bocelli. Si Romanza et Sogno restent d’excellents points d’entrée et peut-être ses meilleurs albums en termes de cohérence du style, la vaste palette de genres musicaux de Vivere en fait une splendide synthèse de tous les albums de Bocelli à ce jour. © Jason Birchmeier /TiVo
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 3 novembre 2009 | Universal Music Group International

Hi-Res
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2001 | Universal Music Group International

Hi-Res
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1995 | Universal Music Group International

Hi-Res
Autant le dire tout de suite, si l’achat de cet album se justifie, c’est avant tout pour la présence de la merveilleuse chanson « Con te partirò », qui est à la fois le morceau-fétiche d’Andrea Bocelli et l’un des titres fondateurs de ce que les Anglo-Saxons appellent le courant « popera ». Magnifique et puissant moment de lyrisme superbement composé et interprété, la chanson est heureusement accompagnée de titres de très bonne qualité, où Andrea Bocelli se montre un chanteur de tout premier ordre. On peut éventuellement dédaigner Bocelli comme une sorte de pendant italien d’André Rieu, mais la simple écoute de ce disque suffit à prouver qu’il est avant tout un artiste de grande classe. © ©Copyright Music Story Nikita Malliarakis 2015
A partir de :
HI-RES25,49 €
CD17,99 €

Classique - Paru le 23 septembre 1997 | Universal Music Group International

Hi-Res
A partir de :
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2011 | Universal Music Group International

Hi-Res
A partir de :
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Classique - Paru le 26 octobre 2018 | Decca - Sugar

Hi-Res
A partir de :
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Classique - Paru le 12 avril 2020 | Decca - Sugar

Hi-Res
A partir de :
HI-RES15,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 septembre 2015 | Universal Music Group International

Hi-Res Livret
Pour la première fois, Andrea Bocelli interprète quelques-uns des plus grands thèmes musicaux que le cinéma ou la comédie musicale ont inspiré. Seize d'entre eux, chosis parmi les plus célèbres d'entre eux, ont reçu les faveurs de la voix extraordinaire du ténor italien, épaulé par les producteurs David Foster, Humberto Gatica et Tony Renis, soit le trio gagnant de l'album Amore (2006), vendu à plus de deux millions et demi d'exemplaires.Trois autres noms, plus connus du grand public, ont répondu à l'appel du chanteur pour lui donner la réplique. En vedette, Ariana Grande l'accompagne sur l'air d'Il était une fois en Amérique, signé Ennio Morricone, « E Più ti Penso », tandis que Veronica Berti croise le chant avec son époux sur le fameux « Cheek to Cheek » d'Irving Berlin, et Nicole Scherzinger, de gloire The Pussycat Dolls, interprète avec lui l'air principal du film Evita (1976), popularisé par Julie Covington, « No Llores Por Mi Argentina ». Voilà pour les stars.Seul face à l'orchestre du Metropolitan Opera de New York, dirigé par Eugene Kohn, la star du bel canto use de ses qualités pour donner le plus beau relief à des extraits rebattus mais toujours poignants comme « Maria » de West Side Story (Leonard Bernstein), « La Chanson de Lara » de Docteur Jivago (Maurice Jarre), « Moon River » de Déjeuner chez Tiffany (Henry Mancini) ou « The Music of the Night » du Fantôme de l'opéra (Andrew Lloyd-Weber).Dans la langue de Shakespeare, de Molière ou de Cervantès, le Toscan survole non sans un certain sens du mélodrame la douce crème Chantilly délivrée par les cordes, mais c'est à sa langue natale qu'il revient le plus souvent, pour mettre à l'honneur les chansons aussi magnifiques que sont « Mi Mancherai » du film Le Facteur (Luis Bacalov), « Sorridi Amore Vai » de La Vie est belle (Nicola Piovani), « Brucia la Terra » du Parrain (Nino Rota) et l'extraordinaire tango de Carlos Gardel repris dans Parfum de femme, « Por Una Cabeza ». Dans la langue de Dante est également chantée l'adaptation du générique de Gladiator, « Nelle tue Mani (Now We Are Free) », composé par Hans Zimmer, Klaus Badelt et Lisa Gerrard. Deux autres parts sont livrées en bonus : l'adaptation espagnole du thème de Love Story, « Historia de Amor », due à la plume d'Andy Williams sur une musique de Francis Lai, et l'immarcescible « Ol' Man River » de Showboat (Jerome Kern). © ©Copyright Music Story 2015
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2013 | Universal Music Group International

Hi-Res
Le ténor italien Andrea Bocelli revient en 2013 avec son quatorzième album studio depuis Il Mare Calmo della Sera en 1994. Nouvelle collection de titres de variété romantique, l'album propose notamment une lecture du "Love Me Tender" d'Elvis Presley et les duos "Quizás, Quizás, Quizás" (avec Jennifer Lopez) et "Corcovado" (avec Nelly Furtado) ainsi qu'une collaboration posthume avec Edith Piaf sur "La Vie en rose". © Olivier Duboc /TiVo
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2006 | Universal Music Group International

Hi-Res
A partir de :
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 9 avril 2000 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
Après Aria: The Opera Album, Andrea Bocelli persévère dans la veine classique avec cet album à la thématique religieuse : l’« Ave Maria » de Bach et celui de Schubert, l’« Ave Verum Corpus » de Mozart, les airs sacrés de Franck et Haendel sont interprétés avec passion et justesse, par un chanteur qui n’est peut-être pas l’égal des plus grandes chanteurs d’opéra mais ne s’en laisse compter par personne en matière de passion et d’inspiration. La cécité d’Andrea Bocelli a conduit certains à voir en lui un chanteur « habité » : on peut constater ici que cela n’est pas un vain mot. © ©Copyright Music Story Nikita Malliarakis 2015
A partir de :
HI-RES30,99 €
CD21,99 €

Classique - Paru le 1 avril 2015 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 20 mars 1998 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret

L'interprète

Andrea Bocelli dans le magazine
  • Ballon rond et musique molle
    Ballon rond et musique molle Le 9 juillet, un grand concert réunira Andrea Bocelli et Bryan Adams à Johannesburg, deux jours avant la finale de la Coupe du Monde de football.