Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Weather Festival : 2nd édition

Par Nicolas Gal |

Du 6 au 9 juin, le cœur de Paris et ses artères battront au rythme de la musique électronique. Après une première édition couronnée de succès, le Weather Festival revient avec le même objectif : nous faire danser.

L’an passé, le Weather Festival entendait redonner à la capitale sa vigueur et son statut de ville majeure de la musique sur machine. Car si Berlin et Détroit peuvent se targuer d’avoir été les témoins privilégiés des évolutions de la musique électronique, Paris n’est pas en reste, loin de là. De Pierre Schaeffer aux Daft Punk en passant par Jean-Michel Jarre, les artistes français ayant apporté une contribution importante à l’électronique sont légion. Il fallait donc un festival à la mesure de cette histoire. Ce sera le Weather Festival. A l’aube de l’été, la crème des DJ et producteurs pose ses machines dans la capitale, pour quatre jours de musique dans divers lieux entre Paris et ses environs. Pour cette deuxième édition, le festival propose une programmation exceptionnelle, qui ravira les amateurs d'électro pointue comme les fêtards néophytes.

Mount Kimbie - © Warp

Début des hostilités le 6 juin, avec un line-up de première classe : la référence techno Moritz Von Oswald s’associe au mythique batteur Tony Allen, ancien équipier de Fela, pour un concert qui promet d’être riche en expérimentations. Autre tête d’affiche de la soirée, Underground Resistance, collectif pionnier qui a fait les beaux jours de Détroit, et continue son grand bout de chemin en musique, avec une exigence sans cesse renouvelée. Pour conclure, Mount Kimbie, dont le second disque est paru l’année dernière chez Warp, enflammera la scène de l’Institut du Monde Arabe avec son électro planante et jouissive.

Les 7 et 8 juin, c’est au Parc des expositions du Bourget que ça se passe. Préparez-vous à une véritable claque sonore, avec des live des artistes les plus courus de la scène techno et minimale : Ricardo Villalobos, Ben Klock, Marcel Dettmann, Derrick May, Floating Points, Seth Troxler, Moodymann, Len Faki, Dj Deep, Motor City Drum Ensemble… C’est une véritable avalanche de stars qui s’abattra sur les quatre scènes prévues pour l’occasion.

Ricardo Villalobos

Pour conclure ces quatre jours de folie électronique, rendez-vous au Parc de la Bergère, à Bobigny. Vous pourrez vous y détendre ou… continuer la fête ! Avec des live de Ben Ufo, Oxyd, Tijo Aime, Bloc ou encore 3 Chairs, difficile de résister à la tentation… La danse sera également à l’honneur, avec des représentations des collectifs Juste debout et Moov’N Aktion.

Et ce n’est pas tout… Le festival a aussi ses « Off », des concerts en marge du festival dans les clubs parisiens les plus prisés des amateurs de musique électronique, du Rex Club à la Machine du Moulin Rouge en passant par la Concrete et le Batofar. Et ce n’est pas parce que c’est « Off » que c’est moins bien… Mondkopf, Apollonia, Black Boxx, Funkineven et bien d’autres seront de la partie. Les petits des grands enfants ne seront pas en reste avec le Weather Generation, un festival dans le festival qui initiera les bambins aux joies des musiques nouvelles…

Dj Deep

Pas de doute, avec une affiche aussi enthousiasmante, le Weather Festival promet d’égayer sérieusement le début du mois de juin, et s’impose définitivement comme l’un des évènements européens majeurs dédiés à la musique électronique.

Site officiel du festival

À découvrir autour de l'article