Votre panier est vide

Rubriques :
Concerts, festivals et tournées

1001 Notes à l’Athénée, du baroque au slam

Par Clotilde Maréchal |

Le 12 décembre au Théâtre de l’Athénée à Paris se tiendra une soirée spéciale du festival et label 1001 Notes pour fêter la sortie des albums de leurs jeunes artistes.

L'association 1001 Notes a pour objectif d’accompagner les jeunes musiciens dans la durée en contribuant à moderniser l’image de la musique classique. Alors que la saison de concerts dans le Limousin, région d’origine du festival, s’étale entre octobre et mai, une date parisienne est, chaque année, l’occasion de mettre en lumière leurs mélanges de styles qui font la pâte de cette association.



A l'honneur cette année, pour la soirée qui se tiendra lundi 12 décembre, à 20h30, au Théâtre de l'Athénée, Olivier Korber, artiste coup de cœur du festival 2016, le trio Koch invité pour l'édition 2017, Gaspard Dehaëne pour la sortie, en octobre dernier, de son album Fantaisie et la violoncelliste Hermine Horiot pour Boréales qui paraitra en 2017.

Gaspard Dehaëne - © Laurent Bugnet / 1001 Notes


Cette soirée parisienne sera animée par le slameur Cocteau Mot Lotov. Présent sur d’innombrables scènes européennes, cet amoureux des mots a confirmé son intérêt pour des projets interdisciplinaires tout au long de son parcours. La collaboration avec 1001 Notes en est l’exemple le plus récent et elle se prolongera avec l’enregistrement de l’album Marco Polo avec l’Hostel Dieu pour début 2017 et sa participation au festival 2017. Cette touche d’improvisation et d’incandescences poétiques donne une symbiose à la soirée du 12 décembre pour faire alterner des morceaux de compositeurs aussi différents que peuvent l’être Jean-Sébastien Bach et Arne Norheim.

Olivier Korber - © Laurent Bugnet / 1001 Notes


Olivier Korber débutera ce concert par sept études de Chopin choisie par ses soins pour mettre en exergue sa profonde sensibilité. Ce pianiste concertiste est aussi un spécialiste dans la finance de marché. Notamment responsable d’un cours sur le sujet à Paris-Dauphine, il compte parmi ses soutiens et professeurs François-René Duchâble et Vanessa Wagner. Il enregistrera Double Jeu pour la collection 1001 Notes en 2017.

Le trio Koch


S’en suivra le trio Koch composé de trois frères et sœurs : Philippe l’ainé, premier violoniste Konzertmeister de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, Laurence, la plus jeune professeure ayant été nommé au Grand-Duché, au conservatoire du Luxembourg et Jean-Philippe, ancien étudient en piano à la Berklee College of Music à Boston, actuellement enseignant au conservatoire de Luxembourg. C’est un programme aux accents slaves que nous propose ce trio familial nominé au International Classic Music Awards 2016, avec une suite de Moszowski, des extraits de pièces de Chostakovitch puis une sonatine de Martinu.

Hermine Horiot


La jeune violoncelliste Hermine Horiot jouera quant à elle, une œuvre de Arne Nordheim : Clarnavi qui a été créée pour la première fois en 1980. Ce compositeur norvégien disparu en 2010 laisse derrière lui à la fois des œuvres pour orchestres, quatuors ou instruments solos aux inspirations de musique électronique et de polyphonies médiévales et baroques. Hermine Horiot est membre de l’ensemble Les Dissonances fondé par David Grimal et s’est produite récemment en soliste avec l’Orchestre de Bretagne et l’Orchestre de Chambre Nouvelle Europe.




Le site de l'Athénée

Le site du Festival 1001 Notes

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article