Votre panier est vide

Rubriques :
Discographie

Jacqueline du Pré, en public et en privé

Avec le DVD Jacqueline du Pré – A Celebration of her unique and enduring gift, le cinéaste britannique Christopher Nupen signe un nouveau sommet du documentaire musical.

En trois heures d’interviews, d’extraits de concerts, de répétitions, de moments en tous genres, le DVD Jacqueline du Pré – A Celebration of her unique and enduring gift permet de découvrir la vie, l’œuvre, la mort et la résurrection de la violoncelliste.

Le moment le plus émouvant, voire le plus douloureux, est cette interview tout à fait inédite de 1980. La musicienne, à qui il reste encore sept ans à souffrir avant de mourir, y explique non sans quelques difficultés d’élocution son travail sur le Concerto d’Elgar qui reste à jamais attaché à son nom. Elle a déjà cessé de jouer depuis presque dix ans, dès l’âge de 28 ans, lorsque la sclérose en plaques a commencé à faire ses premiers ravages. Mais dans les interviews précédentes, elle parle de Casals, de son bien-aimé professeur William Pleeth, de Rostropovitch (qui a dit d’elle : « C’est l’unique violoncelliste de la jeune génération qui saurait égaler et même dépasser ma propre réussite »), de ses collègues et amis Perlman, Menuhin, Mehta, Zukerman et naturellement de Barenboïm qui fut son mari.

« Des documents d'archives saisissants », a écrit le Times sur ces séquences filmées d’une grande richesse qui permettent de connaître la vraie Jacqueline du Pré derrière le personnage public et la jeune prodige.

Le site officiel de The Christopher Nupen Films

Grand monsieur du documentaire musical, le Britannique Christopher Nupen parle de ce nouveau DVD :

« Ce DVD est la suite de « Jacqueline du Pré in Portrait », publié sur le label BBC/Opus Arte/Allegro Films/The Christopher Nupen Films. Son objectif est de garder son esprit vivant dans le monde, tant pour ceux qui la connaissaient et l'aimaient que pour ceux qui doivent encore découvrir la magie de son don étonnant. Il contient « Who was Jacqueline du Pré ? », inédit en format vidéo, « Interlude with Johannes Brahms », que nous avons réalisé tout spécialement pour ce DVD, un entretien avec Jacqueline du Pré, filmé le 13 décembre 1980 et également inédit, et « Remembering Jacqueline du Pré », auparavant disponible sur le label EMI…

Il ne peut pas y avoir trop de films de nos grands interprètes, si tant est qu'ils soient réalisés avec une intention honnête et en toute fidélité au sujet. Pourquoi ? Parce que le film remémore le personnage artistique comme aucun autre support ne peut le faire aussi bien. En raison du désengagement pour les arts de la télévision et de l'avancée technologique du DVD, celui-ci est devenu le meilleur support dont nous disposons aujourd'hui pour faire revivre tous ces dons remarquables de par le monde. C'est particulièrement vrai dans le cas de Jacqueline du Pré sur qui tant de mythes ont été inventés pour expliquer l'inexplicable. Heureusement, le DVD n'a pas besoin d'expliquer, il peut présenter l'artiste comme elle était, et d'une manière qui n'était guère possible avant l'invention des premières caméras muettes 16mm dans les années 1960 - juste à temps pour elle. Aussi ce DVD ne soulèvera pas de désaccords à propos de ces mythes. De toute façon, nous avons appris qu'en parler a tendance plutôt à les perpétuer et les développer, ce qui n'est pas bon pour la réputation d'un artiste.

Au contraire, ce DVD s'est fixé comme premier objectif de présenter Jacqueline du Pré comme l'ont vue et entendue ceux qui la connaissaient le mieux (« Qui était Jacqueline du Pré ? ») et, deuxièmement, de la faire revivre à travers la musique (« Remembering Jacqueline du Pré »).

Entre ces deux films, le DVD contient un montage d'images de Jacqueline du Pré et Daniel Barenboïm, tirées de nos archives et accompagnées d'un enregistrement audio, réalisé par nous, du premier mouvement de la Sonate pour violoncelle en mi mineur de Brahms (« Intermède avec Johannes Brahms »), ainsi qu'un entretien avec Jacqueline du Pré, tourné en 1980, que l'on n'a jamais vu auparavant, ni à la télévision, ni sur vidéo. »

 Lire aussi