Rubriques :
Actualité

Gergiev joue pour l’Ossétie

Par Marc Zisman |

Le 21 août, Valery Gergiev dirigera un concert-requiem au centre de Tskhinvali, capitale de l'Ossétie du Sud.

Jeudi 21 août, le chef d'orchestre russe d'origine ossète Valery Gergiev, directeur artistique du théâtre Mariinski (ex-Kirov) de Saint-Pétersbourg depuis 1996, dirigera son orchestre sur la grande place centrale, devant le bâtiment du parlement ossète détruit par les bombardements.

Né en 1953 à Moscou de parents ossètes, Gergiev a soutenu l'opération militaire russe en Ossétie du Sud, destinée selon lui à « mettre fin au génocide » fomenté par Tbilissi. « Il n'y a pas de pardon à (...) celui qui a donné l'ordre » de bombarder Tskhinvali, a-t-il dit, sur l'antenne russe de la radio BBC.

« En Russie, en Europe et en Amérique je dirai ce dont je suis sûr: si je n'avais pas su ce qui s'est passé réellement la première nuit (du conflit), je n'aurais jamais risqué ma réputation », a encore dit Valery Gergiev, ajoutant que certains de ses amis ossètes « ont perdu cinq membres de famille » à la suite des bombardements géorgiens de Tskhinvali dans la nuit du 7 au 8 août.

Directeur musical de l'Orchestre philharmonique de Rotterdam en 1995 et premier chef invité du Metropolitan Opera à New York en 1998, Gergiev dirige depuis janvier 2007 l'Orchestre Symphonique de Londres, ayant succédé à ce poste à Colin Davis.

Le site officiel de Valery Gergiev