Votre panier est vide

Rubriques :
News

Selah Sue, une renaissance

Par Brice Miclet |

Avec son nouvel album "Persona", la plus soulful des chanteuses belges ose des styles musicaux radicalement différents. Brillant.

Selah Sue n’a sorti que trois albums en treize ans. Elle a, c’est vrai, mis sa carrière entre parenthèses pour devenir mère, une autre fois suite à une dépression. Mais la soul sister belge est toujours revenue avec l’envie de tenter des choses, de montrer que sa voix si impressionnante pouvait encore être source d’idées en pagaille. Persona n’en manque pas.

Avec l’aide son mari claviériste Joachim Saerens et du producteur Matt Parad, elle livre un disque redoutablement construit, se montre capable d’extérioriser ses angoisses, les pensées parasites et la complexité des sentiments amoureux dans des styles musicaux radicalement différents. Le single Wanted You to Know, en duo avec son compatriote Damso, donne un avant-goût de sa versatilité. Même dans les motifs classiques, Selah Sue trouve de l’originalité, ne sombre jamais dans la facilité. Le meilleur exemple de cet état d’esprit est certainement le titre All the Way Down, envolée soul poignante et massive, un thème éculé mais ici brillamment exécuté.

Tout semble être un terrain de jeu : les batteries offbeat de Catch My Drift, les couleurs dancehall de ses débuts sur Kingdom, les sonorités trap sur Hurray ou encore les pianos doucement distordus de PillsPersona est riche et passe par bien des états, à l’image de son auteure.

En 2015, Qobuz rencontrait Selah Sue à l'occasion de la sortie de son album Reason le temps d'une interview et d'une session exclusive. Séance de rattrapage:

ÉCOUTEZ "PERSONA" PAR SELAH SUE SUR QOBUZ

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article