Votre panier est vide

Rubriques :
News

Cascadeur, le retour d'un revenant

Par Smaël Bouaici |

Avec son 4e album, le chanteur-producteur casqué fait dans la pop équipe, aérienne et viscéralement habitée...

Le chanteur masqué est de retour avec Revenant, un quatrième album et une nouvelle combinaison de base jump rouge et blanche et un nouveau casque assorti. L’artiste lorrain, auréolé d’une Victoire de la Musique en 2015 pour Ghost Surfer, propose avec cet opus “un album de projection”, pour emmener, lui et son public, sur “d’autres terrains”. Un nouveau chemin qui commence par des chansons en français, avec Les Ombres, un titre de pop épique qui ouvre de manière magistrale un disque toujours aussi aérien.

On reste dans des dimensions homériques avec le titre suivant La Promesse, hommage assumé aux westerns spaghettis et aux bandes-son d’Ennio Morricone, qui raconte l’histoire d’une femme en exil. Cascadeur reprend la langue de Shakespeare qui a fait son succès sur le single Young, déployé sur une autre version plus chorale avec The 4 French Girls en fin d’album. Un titre qu’on pourrait caler dans n’importe quel BO de film, avec cette orchestration qui donne immédiatement la chair de poule, nous ramenant à son hit Meaning, intégré dans quantité de bandes-son au cinéma et à la télé (du Sens de la fête à Lupin).

Pas mal aussi le featuring avec Stuart A. Staples de Tindersticks (déjà présent sur Ghost Surfer) sur Wanted, tandis que son Respirator, inspiré de la crise du Covid, est aussi touchant qu’un Neil Young s’apprêtant à jouer After the Gold Rush en solo piano. Mais si l’émotion vient facilement chez Cascadeur avec Revenant, elle n’a rien de préfabriquée. Si sa voix vient de la tête, ses chansons viennent clairement du cœur et il est difficile de résister à autant de sincérité.

En 2014, Cascadeur rendait visite à Qobuz pour évoquer son album Ghost Surfer et revenir sur ses débuts. Séance de rattrapage :

ÉCOUTEZ "REVENANT" PAR CASCADEUR SUR QOBUZ