Catégories :
Interview

Rencontre avec Emily Jane White

La chanteuse californienne qui promène actuellement son folk rêveur sur les routes de France décortique son art.

Par Marc Zisman | Interview | 4 février 2010
Réagir
Écouter ce podcast :
Télécharger ce podcast :   m4a  |  mp3
Suivre ce podcast par :   RSS  |  iTunes

La famille des songwriteuses déambulant sur les remparts du folk semble sans fin… Et il est souvent difficile de s’y retrouver ou, tout simplement, de faire la part des choses entre elfe de pacotille et troubadour réellement habitée. Emily Jane White s’inscrit dans la second groupe. Haut la main même. Cette Californienne voyageuse n’essaie pas de réinventer la roue, et on peut sans honte penser à Cat Power ou Alela Diane aux encoignures de son superbe dernier album, Victorian America. Simplement, sa voix comme son écriture ont de personnels ce voile envoûtant qui ne s’éloigne jamais de l’auditeur attentif… En pleine tournée française, elle évoque son parcours, ses envies et les raisons de son succès en France.

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters