Catégories :

Melody Gardot The Absence

Par Romain Grosman | JazzNews | 26 juin 2012
Réagir

Un oiseau recueilli à Lisbonne, une mélopée saisie dans la rue en Afrique, la geste des danseurs de tango de Buenos Aires, la langueur des corps à Salvador de Bahia : Melody Gardot construit ses albums à partir des scripts de ses propres aventures. Passé son périple contemplatif en différents endroits du monde, elle se réinvente avec cette musique lente où fado, bossa et jazz contredansent lascivement. Son art, à l’œuvre déjà sur Worrisome Heart et My One And Only Thrill, est celui de l’esquisse. Pour parfaire la toile de cet imaginaire, elle se fait aider : le producteur et guitariste Heitor Pereira (Ivans Lins, Caetano Veloso) compose, arrange. Et sa voix plus ouatée, mystérieuse, pose le mythe Gardot au milieu de ce tableau en pays de soleil.

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters