Catégories :

Un siècle en Cage

Le compositeur John Cage aurait eu 100 ans aujourd’hui…

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 5 septembre 2012
Réagir

Cent. C’est le nombre exact de bougies que John Cage aurait du souffler aujourd’hui… L’œuvre de cet élève de Schönberg regorge de trésors dont bien entendu 4′33″ est un sommet. Particularité de cette pièce du compositeur né à Los Angeles le 5 septembre 1912 ? Elle est faite de 4 minutes et 33 secondes de silence ! Silence absolu pendant toute sa durée (qui est aléatoire contrairement à ce que peux faire penser le titre), le morceau a été écrit en principe pour le piano et est structuré de trois mouvements principaux. Sur la partition chaque mouvement est présenté au moyen de chiffres romains (I, II & III) et est annoté TACET. Une note de Cage complète cette partition : « À Woodstock, New York, le 29 août 1952, le titre était 4′33″ et les trois parties 33″, 2′40″ et 1′20″. Elle fut exécutée par David Tudor, pianiste, qui signala les débuts des parties en ouvrant le couvercle du clavier, et leurs fins en fermant le couvercle. L'œuvre peut cependant être exécutée par n'importe quel instrumentiste ou combinaison d'instrumentistes et sur n'importe quelle durée. »

Dans cette autre vidéo datée de janvier 1960, Cage joue Water Walk dans le cadre de l'émission très populaire I've Got A Secret. A cette époque, le compositeur, personnalité la plus controversée de la musique de son temps, enseignait la musique expérimentale à la New York City's New School…

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters