Votre panier est vide

Rubriques :
Vidéo du jour

Sainte Annie de St. Vincent

Par Marc Zisman |

Avec Strange Mercy, Annie Clark de St. Vincent confirme son talent…

Pour leur troisième album, Strange Mercy, St Vincent consolide leur recette explosive mêlant la voix vaporeuse et onirique d’Annie Clark, ses guitares anguleuses et costaudes et un tsunami de synthés étranges… Comme pour Mary Me et Actor, on pensera aux Cocteau Twins, à Kate Bush, au Bowie des années 80, à Gang Of Four… Femme-orchestre en quelque sorte, cette Annie est avant tout surprenante, capable de reprendre l’extrême Kerosene de Big Black, le groupe culte et uppercut de Steve Albini (cf. ci-dessous), ou le sublime These Days de Jackson Browne popularisé par Nico (cf. ci-dessous). L’envoûtement vient surtout du contraste saisissant entre l’organe en apesanteur de Dame Clark et le déluge sonore de sa bande son, un ovni bien captivant. Comme sur Cruel, premier single extrait de Strange Mercy :

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article