Catégories :

Renée Maréchale

C’est plus qu’une habitude… Une passion ? Une vocation ? Un devoir ? Ce soir, sur la scène du TCE, Renée Fleming sera la Maréchale. Pour une énième fois…

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 4 février 2009
Réagir

La soprano américaine, qui soufflera ses cinquante bougies le 14 février, connait bien l’héroïne de Richard Strauss. Au Grand Opera de Houston en 1995, à Bastille deux ans plus tard, au Bayerische Staatsoper de Munich en 1999, à l’Opéra de San Francisco et au Met de New York en 2001, cette année à Baden-Baden, avenue Montaigne ce soir, et enfin au Bayerische Staatsoper de Munich, elle avance, impériale, dans les traces de l’un des rôles phares de son idole, Elisabeth Schwarzkopf. Sur ces images de 1997, Renée Fleming magnifie le superbe trio final du Chevalier à la rose, à l’occasion d’une soirée célébrant James Levine, où la soprano américaine est aux côtés de sa compatriote Heidi Grant-Murphy et de la Suédoise Anne Sofie von Otter. Levine tient la baguette.



 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters