Votre panier est vide

Rubriques :
News

John, Aaron et Barack

Par Marc Zisman |

Non seulement John Williams truste toutes les partitions des blockbusters signés Steven Spielberg, le bonhomme a même réussi à imposer une de ses ritournelles lors de la cérémonie d’investiture de Barack Obama, 44ème Président des Etats-Unis d'Amérique…

Et pour interpréter ce Air & Simple Gifts, le New-yorkais s’est offert le violoniste Itzhak Perlman, le violoncelliste Yo-Yo Ma, le clarinettiste en chef du Metropolitan Opera Orchestra Anthony McGill et la pianiste Gabriela Montero. Cette pièce musicale est en fait un arrangement de l'hymne Quaker Simple Gifts qu'Aaron Copland avait utilisé dans son ballet Appalachian Spring. La composition de Williams utilise cet air dans la seconde partie de la pièce.

 Lire aussi