Catégories :

Et la lumière (du nord) fut !

La soprano finlandaise Soile Isokoski au sommet chez Richard Strauss…

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 7 janvier 2012
Réagir

Lorsque votre prénom signifie « lumière du nord », la pression est un peu sur vos épaules dès le plus jeune âge… Ce prénom, Soile Isokoski le porte pourtant à la perfection. Cette voix, l'une des plus belles de notre époque, la soprano finlandaise la promène de répertoire en répertoire avec une aisance merveilleuse. Après le succès des Quatre Derniers Lieder (une version, avec Marek Janowski, sortie grande gagnante de l’écoute en aveugle de Classica !), elle revient à Richard Strauss avec une sélection de Lieder, (disponible sur Qobuz en qualité Studio Masters), chez Ondine. Un beau festin où figurent notamment des Lieder connus comme Zueignung, Cäcilie, Morgen, Allerseelen ainsi que le cycle des Ophelia Lieder. Comme à l’accoutumée, la voix d’Isokoski sert à la perfection cette musique lyrique et ample, vraiment exceptionnelle.

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters