Catégories :

Un Noël manouche à Pleyel

Le 23 décembre, Biréli Lagrène, Swan Berger et Caravan Palace se produiront à Paris, Salle Pleyel, pour une grande soirée manouche.

Par Marc Zisman | Sur Scène | 30 novembre 2009
Réagir

Mercredi 23 décembre, la fièvre manouche s’emparera de la Salle Pleyel le temps d’un concert en trois parties. Swan Berger, Biréli Lagrène, Caravan Palace, trois manières de conjuguer au temps présent le swing subtil de la guitare manouche.

Le premier, inconnu ou presque, haut comme trois pommes, affiche à onze ans une incroyable dextérité, capable d’enfiler les notes à une vitesse virtuose. Nul doute que Swan Berger, formé par son père, s’inscrit dans la grande tradition d’une musique rythmée par l’émergence de talents aussi précoces qu’autodidactes.

A l’instar de Biréli Lagrène qui s’est lui aussi fait remarquer tout petit, reprenant en culotte courtes le répertoire de Django Reinhardt, son maître à jouer. En témoigne son premier album en 1980, à tout juste 14 ans. Depuis, il a fait du chemin, devenant la référence du swing manouche, mais aussi l’un des guitaristes les plus courus sur les scènes du jazz actuel, avant de recentrer le propos. Au tournant du millénaire, il initie ainsi le Gipsy Project, puis d’autres projets où il convie de nombreux héritiers de Django à venir converser.

Quant à Caravan Palace, c’est à l’origine un trio de fans de Django qui a commencé en trio dans les bars, contrebasse – guitare – violon, avant de se livrer à leurs penchants pour la bidouille électro-hip hop. Leur projet séduit une chanteuse, un clarinettiste, un tromboniste rythmicien et un guitariste DJ. Lookés façons zazous, ils jouent une musique jubilatoire et frénétique, qui donne un coup de jeune à ce swing éternel sans pour autant donner de leçons.

Caravan Palace sur MySpace

Biréli Lagrène sur MySpace

Le site officiel de la Salle Pleyel

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters