Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Sziget qui rit et Saint-Malo qui pleure…

Par Marc Zisman |

Ce week-end se déroulaient deux festivals rock aux bilans opposés : Sziget à Budapest avec ses 390.000 spectateurs, et La Route du Rock de Saint-Malo et ses 15.000 entrées…

Le festival de la Route du Rock de Saint-Malo a enregistré pour sa 19e édition une baisse de 10% de sa fréquentation par rapport à 2008 avec un peu plus de 15.000 entrées. « C'est une petite baisse de fréquentation, mais il y aura une édition l'année prochaine », a assuré l'association organisatrice.

Selon l’AFP, le festival rock de Saint-Malo, qui s'est déroulé du 14 au 16 août, ne parviendra toutefois pas cette année à éponger son passif cumulé de 100.000 euros, en raison notamment de la forte augmentation du cachet des artistes. « On est dans une spirale infernale. D'autres pays font des offres très alléchantes aux artistes qui réclament ensuite des sommes trop élevées pour nous », a indiqué François Fleuret, directeur de l'association organisatrice.

La fréquentation habituelle de ce « plus petit des grands festivals », selon François Fleuret, se situe dans une moyenne de 18.000-20.000 spectateurs, mais a baissé depuis trois ans pour osciller entre 14.000 et 16.000 entrées.

« On est un petit festival qui a acquis une aura nationale. On bénéficie vraiment d'un respect de la part des grands medias qui nous va droit au cœur et qui nous permet d'avancer et de survivre », a-t-il dit. Le groupe culte britannique My Bloody Valentine a constitué cette année la tête d'affiche de la Route du Rock de Saint-Malo pour une date exclusive en France. Les Kills, Dominique A, Grizzly Bear, Tortoise ou encore la chanteuse canadienne Peaches ont complété la programmation.

De leurs côtés, les organisateurs du Sziget de Budapest célèbrent les scores de leur 17e édition. Sziget, un des plus grands festivals d'été de musique en Europe, a refermé ses portes le 16 août avec un record d'affluence de 390.000 visiteurs sur six jours ! « Durant les cinq jours du festival et du concert hongrois à la veille de l'ouverture, au total quelque 390.000 personnes sont venus au Sziget, ce qui constitue un record », a indiqué Viktoria Veto, la porte-parole du festival, à l'AFP.

Alors que le nombre des visiteurs locaux a stagné, celui des étrangers a considérablement augmenté en particulier ceux venus des Pays-Bas, de France et d'Italie. « Le jour de plus grande affluence a été vendredi lorsque l'île a atteint le maximum de sa capacité d'accueil avec 70.000 personnes », selon Viktoria Veto ajoutant que « cela signifie, l'un dans l'autre, que le festival Sziget 2009 a été rentable ».

Doté d'un budget de 2,65 milliards de forints (9,69 M d’euros), le festival Sziget devrait avoir rapporté plus que les 100 millions de forints de l'an dernier, a-t-elle souligné sans pouvoir fournir de chiffre précis. Plus de 200 artistes et groupes internationaux dont Lily Allen, Fatboy Slim ou encore les Français Emily Loizeau, Birdy Nam Nam, Nouvelle Vague et N&SK, ainsi que les punks californiens de The Offspring, se sont relayés sur cette île de 76 hectares sur le Danube à environ un kilomètre en amont du centre de la capitale.

Le site officiel de La Route du Rock

Le site officiel du Sziget

 Lire aussi