Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Nick qui lit et Nick qui chante

Par Marc Zisman |

Avant la sortie de son second roman, le chanteur Nick Cave se produira au Théâtre Marigny le 19 octobre pour une soirée composée de lectures et de musique. Lectures déjà disponibles sur iPhone…

Toujours en phase avec son propre personnage qu’il gère plutôt pas mal depuis plusieurs décennies maintenant, Nick Cave s’offrira une nouvelle pause littéraire début 2010 avec la publication d’un roman intitulé La Mort de Bunny Munro (The Death of Bunny Munro) qui sortira chez Flammarion le 6 janvier prochain.

Pour patienter, le Cave fera escale à Paris, le 19 octobre, au Théâtre Marigny, pour un vrai-faux concert annoncé comme un mélange de lectures et de pièces musicales. Pour celles-ci, l’Australe crooner sera épaulé par Warren Ellis et Martyn Casey, deux de ses complices des Bad Seeds.

Les anglophones qui préfèrent lire La Mort de Bunny Munro dès aujourd’hui peuvent s’offrir pour 19,99 euros l’application iPhone vendu par l’éditeur Enhanced Editions qui permet de télécharger le roman de Nick Cave dans son intégralité sur son iPhone en bénéficiant en prime des lectures des principaux passages par l’auteur lui-même !

Et l’âne vit l’ange (And The Ass Saw The Angel), premier opus littéraire de Nick Cave, était parue en 1989. Cette fois, le leader des Bad Seeds conterait l’histoire d’un toxicomane, vendeur de produits de beauté à des ménagères du sud de l’Angleterre, qui décide de partir sur la route avec son fils de 9 ans, suite au suicide de sa femme…

L’écrivain écossais Irvine Welsh, auteur notamment de Trainspotting, évoque déjà, de façon plutôt alléchante, le roman du chanteur australien : « Mettez ensemble Cormac McCarthy, Franz Kafka et Benny Hill dans une chambre d’hôte au bord de la mer à Brighton et ils devraient en sortir Bunny Monroe ».

Regardez la démo de l’application du livre de Nick Cave :

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article