Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

La Villette à la vitesse du son !

Par Eva Sauphie |

Du 31 mai au 6 juin, la 5e édition du festival Villette Sonique accueuillera Joanna Newsom, Arto Lindsay, Atlas Sound, Acid Mothers Temple, Fuck Buttons, Owen Pallett et bien d'autres empêcheurs de tourner en rond du rock et de l'electro.

Le festival Villette Sonique convoque cette année encore à Paris, du 31 mai au 6 juin, des artistes hors normes, des découvertes et des groupes fondateurs à découvrir, autour de sons transversaux. De la pop minimale, aux caresses mélodiques et tissus bruitistes.

La folkeuse Joanna Newsom ouvrira le festival à la Grande Halle, et présentera en groupe son nouvel opus, Have One On Me. Elle invitera notamment Roy Harper, figure culte de la scène progressive folk anglo-saxonne.

Trois générations de figures décalées gagneront à leur tour la Grande Halle. A commencer par Arto Lindsay, qui revisitera avec sa bande un répertoire éclaté entre punk et tropicalia. Puis les Young Marble Giants interpréteront Colossal Youth, leur chef d’œuvre de pop minimale intemporelle. Et la boucle sera bouclée avec le prodige Owen Pallett, violoniste et compositeur surdoué, qui offrira une symphonie pop alternative.

Le lendemain il faudra se diriger vers le Trabendo pour une soirée indie rock des plus cosmopolites. Polvo, groupe fondateur de la scène noisy américaine, fera escale à Paris et réjouira les oreilles exigeantes. Atlas Sound soufflera ensuite une pop rêveuse et contemplative. En ouverture, les jeunes parisiens de Yussuf Jerusalem officieront dans la catégorie garage US.

La géode se métamorphosera le soir même en un vaisseau rétro-futuriste. Oneohtrix Point Never entamera la soirée avec ses paysages sonores synthétiques sombres et hypnotiques. L’entrée en matière idéale avant la venue du très grand Manuel Göttsching, pape du krautrock allemand, au répertoire pré-techno.

Au Cabaret Sauvage, une vague bruitiste déferlera. Les fous furieux de Wolf Eyes expérimenteront de nouveaux bruitages artisanaux voire archaïques pour une atmosphère proche de la cinquième dimension. Puis ce sera au tour du collectif Acid Mothers Temple, de défendre leur bruit nippon. Pour clore la soirée, l’entité mystique Om prêchera sa vision incantatoire d’un psychédélisme noir !

Le 4 juin, retour à la Grande Halle en version cabaret occulte. La soirée débutera avec les Japonais de Bo Ningen, qui joueront pour la première fois en France. Programme interprétera ensuite son nouveau LP Agent du réel. Et l’icône Diamanda Galás, clôturera la soirée avec une musique rageuse, revendicative et sans concession.

Comme tous les ans, Villette Sonique investira le Parc de la Villette pour deux après-midi de concerts gratuits. Se succéderont valeurs montantes actuelles ({{Fuck Buttons, Thee Oh Sees, Oneida, Secret Chiefs 3}}), et groupes à découvrir (King Midas Sound, Blues Control, Washed Out, These Are Powers, Magnetix, Ganglians).

Enfin, la fête ne serait pas complète sans les indispensables soirées We Love Sonique en collaboration avec We Love Art, où on passera de l’electro au funk, de rave music au neo-psychédélisme avec Vitalic, Cassius, James Holden, et Danton Eepron...



Le site de Villette Sonique