Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Haydn soufflé par Balsom

Par Marc Zisman |

La trompettiste britannique Alison Balsom jouera le Concerto pour trompette de Joseph Haydn aux côtés de l’Orchestre de Paris dirigé par Marek Janowski les 17 et 18 juin à Pleyel.

Les 17 et 18 juin, à Paris, Salle Pleyel,Alison Balson fera une apparition sans doute remarquée lors des concerts de l’Orchestre de Paris dirigé par Marek Janowski. La trompettiste britannique interprètera le Concerto pour trompette et orchestre en mi bémol majeur de Joseph Haydn.

Ce Concerto pour trompette, virtuose et délicat, purement instrumental, semble venu d’un autre siècle. Il est pourtant contemporain de la Symphonie « Militaire ». S’il est de son temps, c’est qu’il fut écrit pour souligner une transformation technique de l’époque, la trompette nouvellement dotée de palettes gagnait en souplesse d’utilisation et en justesse. Il annonçait l’orchestre romantique et ses cuivres. Il sonne l’alerte !

C’est donc la très prisée Alison Balsom qui se chargera de sonner cette alerte qu’elle avait d’ailleurs enregistrée, pour EMI Classics, avec la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, sur son album Concertos pour trompette composé également d’œuvres signées Johann Nepomuk Hummel, Giuseppe Torelli et Johann Baptist Georg Neruda. En 2006, elle a reçu le Young British Classical Performer Award aux Classical Brits, l’équivalent du Meilleur nouveau talent des Victoires de la Musique Classique en France.

Née en 1978 à Hertfordshire, Alison Balsom a commencé l’instrument à 7 ans. « La trompette, c’était brillant. On était plusieurs copines. Cinq ans plus tard, elles avaient toutes arrêté. Pas moi. Un soir, j’ai vu un documentaire sur le trompettiste suédois Håkan Hardenberger. J’ai su que c’était ce que je voulais faire de ma vie ».

Après ses études à la Guildhall School of Music and Drama ainsi qu’au Conservatoire de Paris et à la Royal Scottish Academy of Music and Drama avec les grands solistes d’aujourd’hui, Balsom a complété sa formation avec… Håkan Hardenberger ! Elle a formé son propre ensemble de musique de chambre et enregistré trois premiers disques d’œuvres courtes pour l’instrument, solo, avec orgue ou orchestre. Ses deux concerts parisiens marqueront ses débuts avec l’Orchestre de Paris.

Dans cette interview, elle explique pourquoi cette œuvre de Haydn est un jalon essentiel dans l'évolution de la trompette. On la découvre aussi dans le Concerto d'Aroutounian, qui confirme qu'un large répertoire pour la trompette soliste existe et que la jeune soliste anglaise, qui était venue étudier à Paris, a l'intention de parcourir.


Le site officiel d’Alison Balsom
Le site officiel de l’Orchestre de Paris
Le site officiel de la Salle Pleyel

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article