Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Bonne Fortune pour l'Angleterre!

Par Eva Sauphie |

La sortie du premier album de Fortune, qu'on compare déjà à Justice et Phoenix, annonce une tournée grisante en Angleterre jusqu’au 17 avril avec Does It Offend You Yeah !.

Quand les uns réclament Justice, les autres attendent Fortune. Telle une vague dans l’empire de l’électro, les groupes français déferlent et font des émules, en Angleterre. Electro déclinée, house, pop, ou encore rock indé, Fortune voyage outre-manche, de York à Poole, en passant par Bolton, Stoke-on-Trent, Portsmouth, Cambridge, Norwich, et Chelmsford, pour une série de concerts accompagné par l’électro acoustique aux accents punk de Does It Offend You Yeah !.

C’est à Lionel Pierres, lead vocal, que l’on doit la majorité des chansons. Mais Fortune, c’est aussi Pierre au clavier, et Hervé à la batterie. Un trio plutôt remué qui nous emmène assez loin de l’ancienne formation au socle hip hop électronique de Lionel Pierres, Abstrackt Keal Agram, et Tepr.

Fortune, créé en 2007 à la fin du duo, c’est plutôt un alliage de pop anglaise prenant les atours de hits new wave avec des synthés revival eighties.

Avec Staring At The Ice Melt, produit par Pierrick Devin (Phoenix, Adam Kesher, Cassius , Alex Gopher , Cut Copy ), et mixé par Stéphane Alf Briat , dit « Alf » (Phoenix , Air , Sebastien Tellier ), les Français assurent un équilibre entre écriture et production, et aiguisent la curiosité quant à leurs prestations live.



Le site de Fortune

 Lire aussi