Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Alexandre Tharaud, retour à Ravel

Par Marc Zisman |

Le 17 juin, le grand pianiste proposera au public du Théâtre des Champs-Elysées un récital de l’œuvre pour piano de Maurice Ravel.

Après Satie, retour à Ravel ! Quelques mois après la sortie de Avant-dernières pensées, son superbe double album consacré à l’auteur des Gymnopédies, Alexandre Tharaud jouera exclusivement Maurice Ravel, mercredi 17 juin, à Paris, sur la scène du Théâtre des Champs-Elysées.

Il connaît l'art de faire chanter les lignes et les couleurs ; ce je-ne-sais-quoi de tendre et aérien, de subtil et profond, de libre et maîtrisé à la fois qui impose sa voix, toute personnelle qu'elle soit, avec la force de l'évidence. De Rameau à Ravel et de Bach à Chopin, ce Petit Prince du piano transporte sur une planète musique bien à lui, où la chronologie n'a plus cours, où légèreté et gravité se fondent dans une même poésie.

Né à Paris le 9 décembre 1968, Alexandre Tharaud débute le piano à l'âge de cinq ans avec Carmen Taccon-Devenat, une élève de Marguerite Long. Il fait ses études au Conservatoire de Paris où il a remporté un premier prix de piano dans la classe de Germaine Mounier à 17 ans. Il se perfectionne avec Theodor Paraskivesco et reçoit les conseils de Claude Helffer, Leon Fleisher et Nikita Magaloff.

En 1987, le pianiste est lauréat du Concours international Maria Canals à Barcelone et, un an plus tard, du Concours Città di Senigallia en Italie. En 1989, il reçoit le 2e prix au Concours international de Munich. Sa carrière se développe rapidement en Europe puis en Amérique du Nord et au Japon.

Conseiller musical de la série de concerts de la Bibliothèque nationale de France à partir de 1997, Tharaud accorde une place importante à la musique de chambre qu'il pratique avec le violoniste Pierre Amoyal, les flûtistes Philippe Bernold et Patrick Gallois, les clarinettistes Michel Portal et Michel Lethiec.

Il a reçu plusieurs récompenses pour ses enregistrements, dont le Grand Prix de l'Académie Charles-Cros pour son interprétation des œuvres de Francis Poulenc (1997), puis pour celle des œuvres de Maurice Ravel (2003). Son enregistrement des Suites en la et en sol de Jean-Philippe Rameau a été plébiscité par la critique.

Le répertoire d’Alexandre Tharaud s'étend de Jean-Sébastien Bach (son enregistrement des Concertos Italiens fait référence) aux modernes (notamment Mauricio Kagel), avec une certaine prédilection pour Emmanuel Chabrier et Francis Poulenc. Ses enregistrements chez Harmonia Mundi sont essentiellement de la musique pour piano seul et, dans une moindre mesure, de la musique de chambre.

Il avoue n'avoir pas de piano chez lui, préférant travailler chez des amis…

En 2006, Tharaud participe au spectacle équestre de Bartabas aux Nuits de Fourvière à Lyon, jouant Bach au milieu des chevaux. Il fait parti de ces artistes qui refusent les cloisonnements musicaux. Il a justement interprété sur scène une chanson de Barbara, accompagné au piano par Bénabar. La chanson est d'ailleurs un monde qui le fascine…

Ecoutez notre rencontre-podcast avec Alexandre Tharaud

Le site officiel d’Alexandre Tharaud

Le site officiel du Théâtre des Champs-Elysées

À découvrir autour de l'article