Votre panier est vide

Rubriques :
Discographie

Mullova et Grimal jouent Bach
Deux références modernes

Par Pierre-Yves Lascar |

Viktoria Mullova, David Grimal, deux violonistes aux horizons actuels totalement différents, signent presque en même temps leur vision du sommet de leur répertoire, les Sonates et Partitas pour violon seul de Bach. Voici une présentation des deux événements de ce printemps...

La parution à quelques jours d’intervalle de deux intégrales des Sonates et Partitas pour violon seul de Bach, par Viktoria Mullova et David Grimal nous donne l’occasion de revenir sur ce chef-d’œuvre de l’histoire de la musique. Deux nouvelles versions de ce corpus emblématique, confrontant des optiques d’interprétation totalement différentes et vraiment passionnantes.

Viktoria Mullova avoue, dans les propos du livret reproduits à l’occasion sur Qobuz (Lire l'article), n’avoir jamais trouvé avant sa rencontre avec des musiciens « baroques » le style pour interpréter ce recueil - Viktoria Mullova avait gravé autrefois pour la maison Philips les trois Partitas BWV 1002, 1004, 1006. Les heures de discussions qu'elle passa avec Marco Postinghel ou Ottavio Dantone lui ont permis selon elle de mieux comprendre le discours musical du Cantor de Leipzig. Elle utilise aujourd’hui un archet baroque et des cordes en boyau. De toute évidence, au regard de la discographie, aucune violoniste d’obédience baroque ne peut jouer aussi bien que la violoniste russe, qui conserve avec le violon baroque son exigence technique acquise au Conservatoire de Moscou. Aujourd’hui, dans ce coffret Onyx, son interprétation frappe surtout par son extrême rigueur, la lisibilité de la polyphonie. Son archet demeure constamment léger, porteur d’une admirable humilité devant la musique et les architectures grandioses et complexes des fugues ou de la Chaconne de la Deuxième Partita. Une référence sans conteste pour tous les amoureux de l’interprétation « à l’ancienne » de la musique de Bach.

Bach, Sonates et Partitas pour violon
Viktoria Mullova

CLASSIQUE - PARU mars 2009 – ONYX CLASSICS – 11,99 €

Voir le détail de l'album

L’enregistrement chez Naïve de David Grimal (son second de ce corpus !) qui a séduit tout récemment la rédaction de Classica offre un regard tout autre, un peu dans la lignée d’un Nathan Milstein ou Henryk Szeyng selon nous. Il incarne formidablement ces œuvres. L’engagement, noble et puissant, comme sur le fil du rasoir, permet de s’immerger plus immédiatement dans ce dédale de polyphonies que constituent les Sonates et Partitas pour violon seul. Lire la chronique d’Eric Taver, journaliste à Classica… et l’entretien de Frank Mallet (Classica) avec le violoniste...

Bach, Sonates et Partitas pour violon
David Grimal

CLASSIQUE - PARU mars 2009 – NAÏVE – 14,99 €

Voir le détail de l'album

Entre la pureté céleste, la légérèté imperturbable de Mullova et le regard terrifiant et irrésistible de son collègue français, à vous de choisir laquelle de ces nouveautés vous comblera le plus…

Voici deux références anciennes pour approfondir si vous le souhaitez…

Bach, Sonates et Partitas pour violon
Nathan Milstein

CLASSIQUE - PARU mars 1999 – DEUTSCHE GRAMMOPHON – 19,99 €

Voir le détail de l'album

Bach, Sonates et Partitas pour violon
Christian Tetzlaff

CLASSIQUE - PARU avril 2008 – VIRGIN CLASSICS – 19,99 €

Voir le détail de l'album

 Lire aussi