Rubriques :
Nominations et Prix

Quand le Président reçoit le Boss…

Par Max Dembo |

Le chanteur Bruce Springsteen et les autres lauréats des 32e Honneurs du Kennedy Center, parmi lesquels Dave Brubeck et Grace Bumbry, ont été reçu à la Maison Blanche par le président Barack Obama.

Dimanche 6 décembre, le président Barack Obama a déclaré à Bruce Springsteen qu'il était vraiment « The Boss » en recevant le chanteur à la Maison Blanche, avec quatre autres lauréats d'un prix prestigieux, dont l'acteur Robert De Niro.

« Un jour comme celui-là, je me souviens que je suis le président, mais c'est lui The Boss ! (le Patron) », s'est exclamé Obama, en accueillant Springsteen et les autres lauréats des 32e Honneurs du Kennedy Center.

Plus tôt dans la soirée, 2.200 invités avaient assisté au grand théâtre du Kennedy Center à Washington à cet hommage aux grands noms de la culture américaine, aux côtés de Michèle Obama, en robe du soir mauve, et du président, arborant un nœud papillon. L'actrice Meryl Streep a ouvert la cérémonie, suivie par le cinéaste Martin Scorcese. « Il est l'étalon or » du cinéma, a-t-elle lancé à De Niro, ému.

Le président Obama a confié qu'un autre lauréat, le pianiste de jazz Dave Brubeck, qui fêtait ses 89 ans ce même soir, était le premier artiste de jazz qu'il ait vu en concert, lors de l'une des rares visites de son père à Hawaii en 1971. « Pour un garçon de dix ans, c'était un autre monde qui s'ouvrait », a-t-il relevé.

Ben Harper et Melissa Ethridge ont interprété des titres de Springsteen tandis que le présentateur satirique Jon Stewart a affirmé que le chanteur était « le fils de James Brown et Bob Dylan ».

Enfin, la diva de la soul Aretha Franklin a présenté la lauréate Grace Bumbry, la mezzo-soprano américaine qui fut la première cantatrice noire à se produire au Festival de Bayreuth au début des années 60.