Votre panier est vide

Rubriques :
Nominations et Prix

Destination Philadelphie pour Nézet-Séguin

Par Marc Zisman |

En 2012, le jeune chef québécois Yannick Nézet-Séguin succèdera à Charles Dutoit à la tête de l'Orchestre de Philadelphie.

Yannick Nézet-Séguin va succéder au Suisse Charles Dutoit à la direction musicale de l'Orchestre de Philadelphie en 2012 pour une période de cinq ans, a annoncé Allison Vulgamore, la présidente de la phalange américaine. Durant les deux saisons qui doivent le mener à sa prise de fonction au début de la saison 2012-2013, le jeune chef québécois âgé de 35 ans occupera le poste de directeur musical associé de l'Orchestre de Philadelphie, l'une des formations appartenant aux Big Five américains avec Boston, Chicago, Cleveland et New York.

Charles Dutoit, qui cèdera sa place en 2012, sera quant à lui honoré pour sa longue collaboration avec l'Orchestre de Philadelphie et deviendra maestro Laureate (titre honorifique) de la formation. Juillet 2010 marquera le trentième anniversaire de ses débuts avec cet orchestre.

Au programme de la saison 2010-2011, Nézet-Séguin dirigera entre autres la Symphonie « Militaire » de Haydn, Mahler, puis Debussy et enfin le Requiem de Mozart.

A 35 ans, le jeune maestro a été choisi pour ses grandes qualités musicales et humaines, reconnues aussi bien par les professionnels que par le public, a souligné Allison Vulgamore dans un communiqué. « Son talent artistique exceptionnel combiné au lien fort qu'il cultive avec nos musiciens produit des prestations riches et marquantes », a déclaré la présidente de l'Orchestre de Philadelphie, soulignant le charisme du jeune homme.

Le natif de Montréal est un des jeunes dirigeants d'orchestre les plus respectés et appréciés actuellement sur la scène internationale. « Ravi et honoré » d'être nommé à la tête de cet ensemble, Yannick Nézet-Séguin affirme être « tombé amoureux de la musique à l'écoute de l'Orchestre Philharmonique de Philadelphie étant jeune, dans un enregistrement de la Sixième symphonie de Tchaïkovski, dirigée par Eugène Ormandy ».

Depuis 2008, le Québécois est le directeur musical de l'Orchestre Philharmonique de Rotterdam et chef d'orchestre invité de l'Orchestre Philharmonique de Londres, ainsi que directeur artistique et chef d'orchestre principal de l'Orchestre Métropolitain de Montréal…

Né le 6 mars 1975 à Montréal, Yannick Nézet-Séguin étudie le piano dès l’âge de cinq ans et entre par la suite au Conservatoire de musique du Québec à Montréal dans la classe de piano d’Anisia Campos où il étudie également la composition, la musique de chambre et la direction. Il obtient cinq premiers prix de cette institution.

Parallèlement, Nézet-Séguin étudie la direction chorale au Westminster Choir College à Princeton, New Jersey et, en 1995, fonde l’ensemble vocal et instrumental La Chapelle de Montréal. Il poursuit sa formation auprès de chefs réputés, notamment en 1997 et en 1998, le grand maestro italien Carlo Maria Giulini pour qui il garde une affection et une admiration inspirantes. Au fil des ans, il se mérite de nombreux Prix dont le Prix Virginia Parker du Conseil des Arts du Canada et plusieurs Prix Opus décernés par le Conseil québécois de la musique.

Parfois, Yannick Nézet-Séguin trouve le temps de se produire comme pianiste dans des récitals de duo et dans des projets de musique de chambre.

Il a dirigé les plus grands orchestres : la Staatskapelle de Dresde, l’Orchestre philharmonique de Rotterdam, l’Orchestre philharmonique de Londres, l’Orchestre National de France, l’Orchestre philharmonique royal de Stockholm, l’Orchestre symphonique de Birmingham, l’Orchestre symphonique de la Radio de Francfort, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, le Scottish Chamber Orchestra, le Swedish Radio Symphony Orchestra, l’Orchestre de la Radio flamande, l’Orchestre philharmonique de Monte Carlo, l’Orchestre symphonique de Sydney et l’Orchestre symphonique de la Nouvelle-Zélande.



Le site de Yannick Nézet-Séguin

Le site de l’Orchestre Philharmonique de Philadelphie

À découvrir autour de l'article