Votre panier est vide

Rubriques :
Nominations et Prix

Concours de Piano de Lyon : jeunes talents à l’approche…

Par Arthur de Talhouët |

La troisième édition du Jeune Concours International de Piano de Lyon, qui se déroulera les 5, 6, et 7 juillet prochain, entendra conforter la place incontournable du conservatoire de Lyon dans le cursus pianistique.

Après l’Opéra, l’Auditorium, l’Orchestre National de Lyon, et les manifestations telles que le Concours International de Musique de Chambre, le Festival de Musique Baroque, le Festival Musiques en Scène, le CNSM de Lyon s’est doté il y a trois ans d’une nouvelle institution : le Concours International de Piano présidé cette année par Jacques Rouvier.

Un évènement à la mesure de la deuxième ville culturelle de France, créé sous l’impulsion de Svetlana Eganian, qui a pour vocation de faire connaître les concertistes de demain, de révéler de nouveaux talents tout en permettant à un large public d’écouter des récitals de musique classique et de participer au vote pour désigner le candidat de leur choix par le Prix du public.

L'évènement attire les pianistes du monde entier et offre aux trois lauréats la possibilité de se produire lors de concerts prestigieux. Une cinquantaine de candidats du monde entier va ainsi concourir pour la session 2012. Après une sélection, une trentaine d’entre eux se présentera à la demi-finale qui aura lieu les 5 et 6 juillet au conservatoire de région de Lyon.

La finale aura lieu le 7 juillet à la salle Molière. Les trois finalistes donneront un récital de trente minutes chacun, lors de la soirée de gala. En 2011, douze pays étaient représentés.

La présidence de Jacques Rouvier, dont on ne compte plus les prestigieux élèves sortant de sa classe du CNSM de Paris (David Kadouch, David Fray, Frank Braley…) place le concours sous le signe de la formation des talents de demain. Parmi les membres du jury, dont nous vous proposons d’écouter des albums en bas de page, figurent notamment le chambriste renommé Christian Evaldi. La pianiste d’origine lituanienne, Mûza Rubackyté, élue parmi les meilleurs musiciens de l’Union Soviétique dans le cadre du fameux concours All-Union partagé avec M. Pletniov, sera également de la partie. Ses Œuvres pour piano de César Franck, qui ont marqué les esprits, sont écoutables et téléchargeables ci-dessous.

Un casting de prestige qui ambitionne pérenniser un grand concours de piano qui prend son élan.

Le site officiel du concours

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article