Votre panier est vide

Rubriques :
Industries

Le label Ondine rejoint le groupe Naxos

Par Pierre-Yves Lascar |

Grand défenseur des répertoires finlandais rares, le label Ondine, fondé par Reijo Kiilunen en 1985, entre dans une nouvelle ère de son histoire, en rejoignant le groupe Naxos qui le distribuera physiquement et numériquement dans le monde entier.

Tous les amateurs de musique nordique le savent, le label Ondine a acquis en vingt cinq ans d’existence une expertise dans la valorisation de la musique finlandaise. Aujourd’hui, dans le cadre d’un redéploiement stratégique, Ondine rejoint le groupe Naxos, une structure au sein de laquelle le label finnois maintiendra (sans doute fièrement !) son indépendance en termes de production. Un seul but toujours, offrir le meilleur de la musique et des interprètes finlandais. Alors que Reijo Kiilunen, directeur général d’Ondine, se dit « extrêment excité par cette future collaboration avec Naxos, maison qui a pu acquérir au fil du temps une incroyable notoriété au sein du marché classique mondial », le fondateur de Naxos, Klaus Heymann, souligne « son attachement depuis toujours au label Ondine ». Belles amours en perspective ! Très certainement, une nouvelle ère s’ouvre dans l’histoire d’Ondine, distribué aujourd’hui par Naxos au niveau mondial, physiquement et numériquement. En termes de communication, d’efficacité et de projets artistiques. Quant à la rédaction de Qobuz, elle est déjà tout excitée à l’idée de pouvoir retrouver également dans quelques mois des répertoires rares ou peu représentés sur notre site (Väinö Raitio, Uuno Klami, Einojuhani Rautavaara, Jean Sibelius) ainsi que des artistes aussi connus que Soile Isokoski, Leif Segerstam, Christoph Eschenbach, Tzimon Barto, ou le jeune et prodigieux altiste David Aaron Carpenter…

Le site officiel d’Ondine

 Lire aussi