Votre panier est vide

Rubriques :
Chers disparus

Calvin Russell est mort

Par Marc Zisman |

Le bluesman Calvin Russell, plus populaire en France que sur ses terres texanes, a été emporté par un cancer du foie à l’âge de 62 ans.

Calvin Russell est décédé le 3 avril à Garfield. Avec ses airs de Crocodile Dundee texan, cette figure du blues rock des années 1990 eut son heure de gloire essentiellement en France.

Quasiment inconnu sur ses terres texanes, Calvin Russell mélangeait blues, country et rock’n’roll avec un certain talent. Né en 1948 à Austin, il était le sixième d’une famille de neuf enfants. Après des débuts chaotiques entrecoupés de nombreux et parfois longs séjours en prison pour possession de marijuana, il traverse les Etats-Unis, guitare en bandoulière, vagabondant çà et là de bar en bar, avant d’être découvert en 1989 par Patrick Mathé de New Rose, label sur lequel il publie en 1990 l’album A Crack In Time. Russell chante à Paris pour la première fois en première partie de Bill Deraime au Bataclan le vendredi 29 novembre 1991.

Le public français tombe vite amoureux de cette vraie « gueule » qui enchaine avec un deuxième (Sounds From The Fourth World) et un troisième (Soldier) opus aux saveurs de roots rock. Ce dernier est produit par le mythique Jim Dickinson, pape du Memphis Sound ayant travaillé avec Ry Cooder, les Rolling Stones, les Cramps, Big Star, les Replacements et bien d’autres. Epaulés par des tournées marathon dans l’hexagone (Calvin Russell se produira même sur la scène de l’Olympia, concert immortalisé en partie sur le live Le Voyageur paru en 1994), ces disques jouant toujours cet alliage viril de blues rock à guitare, vaguement country, continuent à n’hypnotiser que le public français. En 1994, Calvin Russell donnera pas moins de 178 concerts dans toute l’Europe !

Dream Of The Dog en 1995, Calvin Russell en 1996 et la compilation This Is My Life en 1997 bouclent les heures de gloire du Texan. S’en suivront d’autres soucis avec la justice américaine pour son éternelle faiblesse pour les volutes des herbes prohibées et quelques disques. Le dernier en date, Contrabendo, sorti en janvier dernier, était un live mis en boite au Trabendo à Paris en 2007.

Le site de Calvin Russell

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article