Catégories :

La touche musicale d'Auvers-sur-Oise

Le Festival d'Auvers-sur-Oise est un événement de musique classique qui a lieu dés le début du mois de juin, et propose une programmation variée avec des œuvres de Bach à nos jours, interprétées par des artistes de renom et des jeunes talents.

Par Isabelle Couillens | Concerts, festivals et tournées | 16 mai 2012
Réagir

Le Festival d'Auvers-sur-Oise est un événement européen attendu par tous les amateurs de musique. Il se déroule du 1 juin au 6 juillet 2012. Avec son charme poétique, il a préservé l'esprit d'aventure de ses premières années. Mélomanes avertis ou visiteurs occasionnels, tous les publics ont un même attachement à cette rencontre musicale et au lieu : un village d'artiste où ont séjourné Corot, Daubigny, Daumier, Cézanne et Van Gogh.

La programmation se veut proche de cet héritage artistique adoptant un rythme proche de l'esprit des impressionnistes avec la variété, la vivacité, la curiosité et la liberté. Cette année Michel Corboz dirigera l'Ensemble Vocal et Instrumental de Lausanne pour le concert d'ouverture le 1er juin avec le Requiem de Gabriel Fauré. Les spectateurs pourront également assister aux prestations de Kathia Buniatishvili (le 2 juin), du Trio Wanderer (le 8 juin), de Hélène Grimaud (le 20 juin), de Katia et Marielle Labèque (le 15 juin), de Valeriy Sokolov (le 23 juin) et de la cantatrice Stéphanie d'Oustrac accompagnée de l'Ensemble Amarillis (le 14 juin), pour ne citer que les plus célèbres.

En outre la programmation fait la part belle aux nouveaux artistes de la scène internationale. Lors d'un concert intitulé "Jeunes et belles voix", le 3 juin, quatre chanteurs découverts lors de la master-class de Gundula Janowitz en 2011 seront sur scène. Julia et Suzanne Jérosme (soprani), Catherine Trottman (mezzo-soprano), Laurent Arcarro (baryton) seront accompagnés d'une autre révélation d'Auvers-sur-Oise, le pianiste Tristan Pfaff. Le 10 juin, lors de la soirée "Prodige Russe", ce sont le violoncelliste Boris Andrianov et le guitariste Dimitri Illarionov qui proposeront un prestation autour de la musique de Bach, Schubert, Falla, Raffaele Bellafronte et de Pascal Zavaro. Le 4 juillet, le jeune pianiste chinois, Zihui Song interprétera les oeuvres de Franck, Beethoven, Scriabin, Chopin et Pascal Zavaro.

Ce compositeur, n'est autre que le chef en résidence cette année. Il donnera une conférence le 2 juin, au cour d'une rencontre animée par le journaliste Michel Le Naour. Le concert de clôture le 6 juillet, sera l'occasion pour lui de monter sa création l'Annonciation associée au Requiem Allemand de Brahms interprété dans sa version de Londres pour piano à quatre mains, avec Claire-Marie Le Guay et Christine Lajarrige, le baryton Karen Vourch et la maîtrise de Paris dirigée par Patrick Marco. En 2011, le compositeur Richard Dubugnon s'était prêté à l'exercice : il était alors le 10e compositeur invité.

Le Festival d'Auvers-sur-Oise organise également des ateliers de formation pour les enfants de classes de piano du Conservatoire Communautaire de la Vallée de l'Oise, sous la direction de Jean-Charles Gandrille titulaire de l'orgue Bernard Hurvy de l'église d'Auvers. Le concert qui suit cet atelier réunit deux jeunes solistes. D'autre part, le 17 juin, les étudiants en cycle supérieur et perfectionnement du CRR (conservatoire à rayonnement régional) de Cergy-Pontoise ont "scène ouverte" pour s'exprimer dans un programme principalement consacré à la musique de chambre et au piano.

Le festival est né d'une rencontre entre Michel Demissy, le curé de Auvers-sur-Oise, et Pascal Escande en 1979. Avant d'être ce qu'il est aujourd'hui il est passé par 3 étapes. La première commence très précisément le 10 mai 81, le début de l'aventure : il n'y avait alors que 4 concerts. Dix ans plus tard, quelques mécènes sont intervenus pour permettre la multiplication des prestations. Le festival se professionnalise progressivement. Enfin, au moment de ses 20 ans, la politique de mécénat devient suffisante pour le propulser sur la scène internationale et élargir sa programmation. Elle porte maintenant sur la voix, la musique de chambre, l'opéra, les œuvres de Bach à nos jours avec un compositeur actuel associé, invité , dont la musique passe par petites touches jusqu'au concert de clôture durant lequel une création est donnée avec une autre pièce plus classique. Le Festival d'Auver-sur-Oise s'impose comme un moment de partage musical majeur.

Retrouvez toutes la programmation sur le site du festival

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters