Catégories :

Yo-Yo Ma et Aretha célèbreront Obama

Parmi les intervenants lors de la cérémonie d'investiture du président élu américain Barack Obama le 20 janvier prochain figurent la reine de la soul Aretha Franklin, le violoncelliste Yo-Yo Ma et le violoniste Itzhak Perlman.

Par Marc Zisman | Actualité | 9 janvier 2009
Réagir

La reine de la soul Aretha Franklin, le violoncelliste Yo-Yo Ma ou bien encore la poétesse Elizabeth Alexander participeront à la cérémonie d'investiture du président élu américain Barack Obama le 20 janvier.

La sénatrice démocrate de Californie Dianne Feinstein, qui préside la commission chargée des cérémonies officielles, a annoncé dans un communiqué la participation de ces artistes parmi « les plus talentueux au monde, issus d'origines et de genres variés » pour cette journée « aux dimensions historiques ».

La cérémonie d'investiture aux pieds du Capitole s'ouvrira par un air joué par la fanfare militaire United States Marine Band, puis par les chants de deux chœurs d'enfants de San Francisco.

Après une allocution de bienvenue de Dianne Feinstein et une prière du pasteur évangélique Rick Warren, Aretha Franklin, 66 ans, chantera.

Le vice-président élu Joe Biden prêtera ensuite serment. Sa prestation sera suivie par l'intervention d'un quatuor, composé du violoncelliste Yo-Yo Ma, du violoniste Itzhak Perlman, de la pianiste Gabriela Montero et du clarinettiste Anthony McGill.

Viendra ensuite le moment très attendu de la prestation de serment de Barack Obama, et son discours d'investiture.

La poétesse et essayiste Elizabeth Alexander, née à Harlem et spécialiste de la littérature afro-américaine, récemment récompensée pour ses travaux « contribuant à améliorer les relations raciales dans la société américaine », déclamera ensuite un poème. Puis le révérend Joseph E. Lowery prononcera une bénédiction avant que ne soit joué l'hymne national par la fanfare Sea Chanters de la marine américaine.

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters