Votre panier est vide

Rubriques :
News

Un opéra signé… Robert Badinter !

Par Marc Zisman |

L’ancien garde des Sceaux Robert Badinter écrit actuellement le livret d’un opéra composé par Thierry Escaich et prévu début 2013 à l’Opéra de Lyon.

Robert Badinter s’apprête à ajouter une nouvelle corde à son arc. Selon l’AFP, à 82 ans, l'ancien garde des Sceaux prépare en effet le livret d'un opéra inspiré du sort du condamné à mort évoqué par Victor Hugo dans sa nouvelle Claude Gueux, a-t-on appris dans l'entourage du compositeur Thierry Escaich, qui en signera la musique.

Cet ouvrage dont le titre n'est pas arrêté sera créé début 2013 à l'Opéra de Lyon, a précisé Claire Delamarche, musicologue à l'Orchestre national de la ville, formation où Escaich est compositeur en résidence.

L'argument développé par Robert Badinter « part de « Claude Gueux », avec peut-être des extraits du « Dernier jour du condamné » du même Victor Hugo », a ajouté cette source.

Parue en 1834, la nouvelle s'inspire de faits réels et met en scène un homme qui, après avoir volé pour survivre, est incarcéré à Clairvaux, tue le directeur de la maison centrale puis est condamné à mort.

Pour son premier opéra, commande de l'Opéra de Lyon, Escaich devrait écrire une partition pour solistes, chœur et grand orchestre d'un seul tenant, longue d'une heure à une heure trente.

« Thierry Escaich a une affinité particulière avec Victor Hugo. Il n'a pas commencé à composer mais il a déjà la dramaturgie de la musique dans la tête », a ajouté la musicologue, qui annonce « un univers très oppressant mais aussi des scènes de rêverie » grâce au recours éventuel à la vidéo.

Le site officiel de Thierry Escaich

Le site officiel de l’Opéra de Lyon

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article