Votre panier est vide

Rubriques :
Actualité

Supergrass, c’est super fini !

Par Marc Zisman |

Le groupe britannique Supergrass annonce officiellement sa séparation et une mini-tournée d’adieu qui se terminera à Paris le 11 juin.

Après 18 ans de bons et loyaux services rendus au rock’n’roll britannique, Supergrass baisse définitivement le rideau de sa superbe boutique. Moins médiatisé qu’Oasis ou Blur, le groupe d’Oxford fut pourtant l’un des plus passionnants à émaner de la scène britannique durant ces années 90 estampillées Brit Pop.

Formé en 1992 à Oxford par le chanteur-guitariste Gaz Coombes, le bassiste Mickey Quinn et le batteur Danny Goffey, et rejoint en 1997 par le frère de Gaz, Robert Coombes aux claviers, Supergrass était un pur produit de l’école pop et rock anglaise. Cette école où la narration à la Kinks, l’énergie à la Jam et le sens de la mélodie à la Beatles, ne font jamais défaut. Le groupe connut un immense succès au milieu des années 90 en vendant plus d’un million de leur premier album, I Sould Coco, atteignant le top des chart anglaises avec les tubesques Caught By The Fuzz et Alright.

Les albums In It For The Money (1997), Supergrass (1999), Life On Other Planets (2002), Road To Rouen (2005) et Diamond Hoo Ha (2008) suivront, montrant différentes facettes, parfois plus indé, parfois plus electro, d’un groupe jamais en manque d’idées.

En 2009, Gaz Coombes et Danny Goffey se sont lancés dans un projet parallèle baptisé les Hotrats (en référence à l’album de Frank Zappa Hot Rats) et destiné à ne jouer que des reprises.

Gaz Coombes, Rob Coombes, Mick Quinn et Danny Goffey, donneront une série de concerts d’adieu de Supergrass en juin, démarrant à Glasgow et s’achevant, cocorico, à Paris le 11 juin.

Le site officiel de Supergrass

Le site officiel des Hotrats



 Lire aussi

À découvrir autour de l'article