Votre panier est vide

Rubriques :
News

Procès Phil Spector : vers la révision ?

Par Marc Zisman |

Estimant le jugement entaché d’erreurs, les avocats du célèbre producteur condamné à 19 ans de prison pour l’assassinat d’une actrice de série B, demandent la révision du procès.

La défense de Phil Spector, condamné à 19 ans de réclusion pour homicide involontaire, a demandé à une cour d'appel un procès en révision en invoquant une erreur judiciaire et un jugement entaché d'erreurs et de manquements de procédure.

Dans une motion extrêmement détaillée de 148 pages, les avocats citent plusieurs raisons selon lesquelles ils estiment que le légendaire producteur, inventeur du Wall of Sound, n'a pas bénéficié d'un procès équitable. Ils demandent à la cour d'appel de Californie de revenir sur le verdict de culpabilité dans le cadre d'un nouveau procès.

Parmi les arguments de la défense, l'utilisation à charge du témoignage de cinq femmes qui affirmaient avoir par le passé été menacées avec une arme à feu par Spector, mais aussi l'utilisation par l'accusation d'une cassette vidéo largement commentée par le juge lors du procès.

Les avocats de Phil Spector estiment que l'accusation a utilisé les cinq témoignages pour faire condamner l'accusé « sur la base de son mauvais caractère et de sa propension au mal ».

Agé de 70 ans, Spector était derrière la console pour la réalisation d’albums aussi majeurs que Let It Be des Beatles, River Deep - Mountain High d’Ike et Tina Turner, Imagine de John Lennon, End Of The Century des Ramones ou bien encore All Things Must Pass de George Harrison. Il est derrière les barreaux pour le meurtre de Lana Clarkson, actrice de série B qu'il aurait assassiné d'une balle en pleine bouche dans son manoir il y a sept ans. Ses défenseurs ont plaidé que la vedette de Barbarian Queen était dépressive et s'était suicidée. Il avait fallu deux procès pour faire condamner Phil Spector, le jury du premier procès n'étant pas arrivé à un verdict unanime…

Le site officiel de Phil Spector