Catégories :

L’histoire de Chess sur grand écran

Sorti aux Etats-Unis du film Cadillac Records retraçant la saga du grand label de blues Chess et de ses stars Muddy Waters, Etta James, Chuck Berry et Howlin’ Wolf.

Par Marc Zisman | Actualité | 6 décembre 2008
Réagir

Il semble qu’Hollywood n’en a guère fini avec les biopics consacrés à la musique populaire du XXè siècle et ses légendes… Après les récents longs métrages consacrés à Ray Charles ou Johnny Cash, c’est cette fois le cas du label Chess et de ses stars d’intéresser les studios.

Sorti sur les écrans américains le 5 décembre, Cadillac Records de Darnell Martin, retrace l’histoire de l’écurie blues montée par Leonard Chess, interprété par Adrian Brody.

Côté casting, ce film propose de voir le rappeur Mos Def se glisser dans la peau de Chuck Berry et la star du R’n’B Beyoncé jouer le rôle d’Etta James !

De son côté, Jeffrey Wright qui fut dernièrement Colin Powell dans le W d’Oliver Stone, mais aussi Jean-Michel Basquiat dans le biopic que Julian Schnabel consacra en 1996 au célèbre peintre, interprète ici Muddy Waters. Enfin, pour personnifier l’immense Howlin’ Wolf, les producteurs ont fait appel à Eamonn Walker.

Cadillac Records se déroule donc dans les quartiers sud de Chicago, au début des années 50. Le blues électrique local naît dans le restaurant de Leonard Chess, un immigré polonais, qui engage un duo talentueux mais passablement punk dans l’attitude : le guitariste prodigue Muddy Waters et l'harmoniciste Little Walter. Fasciné par la musique furibarde du tandem, Chess organise des séances d'enregistrement qui feront l'histoire. Le bonhomme traite ses musiciens comme sa propre famille - il leur offre une Cadillac lorsqu'ils sortent leur premier disque - mais souvent franchit la ligne entre les affaires et l'amitié…

Le site officiel du film Cadillac Records

La bande-annonce de Cadillac Records :

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters