Votre panier est vide

Rubriques :
Concerts, festivals et tournées

Selah Sue sur la route

Par Anaïs Marquilly |

La jeune star belge Selah Sue se produit tout au long de l’été sur les routes de France.

La jeune chanteuse belge Selah Sue poursuit actuellement la promotion de son premier album éponyme sorti en mars dernier. Elle se produira ainsi le 26 mai à la Cigale, avant de prendre la route des festivals. Elle sera le 27 mai au festival EuropaVox de Clermont Ferrand, le 4 juin au festival Ida Y Vuelta de Perpignan, le 9 juin au Fuzz’ Yon à La Roche sur Yon, le 10 juin au festival Papillons de Nuit à St Laurent de Cuves, le 1er juillet au Main Square Festival à Arras, le 3 juillet au Jazz Festival de Montreux, le 16 juillet au Musilac à Aix-les-Bains, le 20 juillet à Arles pour le festival Les Escales du Cargo, le 27 juillet au festival du bout du monde à Six-Fours les Plages, le 29 juillet à La belle soirée à Vienne, le 30 juillet au festival le pont du rock de Malestroit, le 3 août en Corse pour le festival Porto Latino et le 27 août au Festival Cabaret Vert de Charleville-Mézières. Elle reviendra enfin le 2 novembre à Paris pour un concert attendu à l’Olympia.

A tout juste 22 ans, rien ne prédestinait Selah Sue, - ou plutôt Sanne Putseys de son vrai nom -, à une carrière musicale. Elle a grandit dans un petit village flamand, dans un milieu à l’opposé du monde de la musique. Pourtant, l’écriture devient vite indispensable à l’adolescente tourmentée et après quelques concerts dans les clubs de sa région et quelques démos qui font le buzz sur MySpace, elle sort un premier album remarqué. Elle est aujourd’hui reconnue par les plus grands.

De Farroth (Nneka) et Patrice qui ont participé à la réalisation de son album, à Cee-Lo Green avec qui elle partage le titre Please ou encore Prince dont elle a effectué la première partie, tous semblent sous le charme de celle qui raconte ses angoisses d’adolescentes dans cet album entre ballades souls et autres titres funk beaucoup plus déjantés.

Le mélange des genres parfaitement maîtrisé qui caractérise l’album se retrouve dans son premier single Raggamuffin. Le titre emblématique au refrain entêtant, qui oscille entre soul et reggae, tourne déjà en boucle sur les radios françaises. Les titres Break, Mommy et Crazy Vibes sont eux aussi de potentiels gros hits. Avec sa voix « black » et son sens du rythme, Selah Sue suit certainement la voie de ses idoles Lauryn Hill et Eryka Badu.

Le site de Selah Sue

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article