Votre panier est vide

Rubriques :
Concerts, festivals et tournées

Rudy dans Tchaïkovski

Par Clotilde Maréchal |

Le 6 janvier, le Concerto pour piano n°1 de Tchaïkovski est au programme du concert parisien du pianiste Mikhaïl Rudy à la salle Pleyel.

Pour son concert du vendredi 6 janvier à la Salle Pleyel, Mikhaïl Rudy offrira au public parisien le fameux Concerto pour piano n°1 de Tchaïkovski qu’il interprètera avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Alexander Vedernikov.

Né en Russie à Tachkent le 3 avril 1953, élève au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou de l’illustre pianiste et professeur Jacob Flier, Mikhaïl Rudy remporte le Premier Grand Prix du Concours Marguerite Long à Paris en 1975. Peu de temps après, au cours de sa première tournée, il demande l’asile politique en France.

Rudy a fait ses débuts en Occident avec le Triple Concerto de Beethoven en compagnie de Mstislav Rostropovitch et Isaac Stern à l’occasion des 90 ans de Marc Chagall, peintre dont il a été proche dans ses dernières années.

Depuis lors, ses engagements reflètent son statut de soliste international au plus haut niveau : début américain à Cleveland avec Lorin Maazel, Festival de Pâques de Salzbourg avec Herbert von Karajan, début à Londres avec le London Symphony et Michael Tilson Thomas, concert au Waldbühne de Berlin avec le Philharmonique de Berlin et Mariss Jansons.

Le pianiste est toujours l’invité régulier de ces orchestres, ainsi que de ceux de Pittsburgh, Philadelphie, Boston, Houston, Baltimore, St Louis, Seattle, Montréal, Toronto, La Santa Cecilia, La Scala de Milan, Maggio Musicale Florence, RAI Turin, Tonhalle de Zurich, Royal Concertgebouw, Residentie Orkest La Haye, Rotterdam, Munich Philharmonic, Hamburg NDR, Stuttgart Philharmonic, Cologne WDR, Cologne Gurzenich, Dresden Stasstkapelle, Dresden Philharmonic, Berlin Stasstkapelle, les orchestres philharmoniques de Stockholm, Helsinki, Oslo, London Philharmonic, London Symphony, Philharmonia Orchestra, Royal Philharmonic Orchestra, BBC Symphony, BBC Philharmonic, Halle Orchestra, Royal National Scottish Orchestra, NHK Tokyo, Yomiuri Symphony, les orchestres symphoniques de Sydney et de Melbourne, Prague Philharmonia, Philharmonique de Shanghai, Orchestre National de Chine, Orchestre d’état de Sao Paolo.

Il a également joué avec le San Francisco Symphony avec Tilson Thomas, l’Orchestre de la Radio bavaroise à Munich sous la direction de Jansons, Vedernikov, Nelsons et Zinman, l’Orchestre de Santa Cecilia à Rome et au Teatro Real de Madrid avec Rostropovitch, le Royal Scottish National Orchestra et Walter Weller au Musikverein de Vienne, au Grosses Festspielhaus de Salzbourg et à Edinburgh, et avec le Royal Flemish Orchestra avec Jaap van Zweden entre autres.

En 1989, Mikhaïl Rudy est retourné dans sa Russie natale pour un Grand Echiquier mémorable. Depuis, il joue avec tous les plus grands artistes russes et orchestres, comme l’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg avec lequel il a effectué de nombreuses tournées internationales. Il se produit régulièrement en récital dans le monde entier.

La très grande curiosité artistique de Mikhaïl Rudy l’a conduit à explorer différentes formes d’art et à réaliser avec beaucoup de succès de nombreux projets innovants.

En novembre 2010, son récital à la Cité de la Musique à Paris a donné à un public enthousiaste l’interprétation des Tableaux d’une exposition de Moussorgski accompagnée de la projection-animée des dessins préparatoires de Kandinsky pour ce spectacle présenté en 1928. Ce spectacle a été donné en tournée en France et sera prochainement présenté à l’étranger, notamment à Yale University, au Moscow International Home of Music sous l’invitation de Vladimir Spivakov, au festival Art’s Square de Yuri Terminakov à Saint-Petersbourg, et à Milan au cours de trois concerts de l’Orchestra Sinfonica di Milano Giuseppe Verdi.

Son duo Double Dream avec le grand pianiste de jazz Misha Alperin – programme original de compositions improvisées sur la base du répertoire classique – reçoit chaque année un accueil chaleureux dans le monde entier. Son enregistrement, paru chez EMI, a été primé par le mensuel Gramophone à Londres.

Le spectacle Le Pianiste tiré du livre de Wladyslaw Szpilman, écrit en 2001 par Mikhaïl Rudy et Robin Renucci a également été salué unanimement par la critique et fait l’objet de plusieurs centaines de représentations, notamment au Théâtre de la Pépinière et au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris. Le Pianiste a été présenté au Manchester International Festival, pour une série de concerts en 2007 et en 2009, avec l’acteur britannique Peter Guiness.

La très riche discographie de Rudy, principalement chez EMI, a été couronnée de nombreuses récompenses : l’intégrale des Concertos de Rachmaninov avec Mariss Jansons et l’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg a reçu le prix de l’Académie du Disque Français et a été choisie comme la meilleure référence par le célèbre Penguin Guide de Londres. Le Premier Concerto de Chostakovitch avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin et le Deuxième Concerto de Chostakovitch avec le London Philharmonic, dirigés par Jansons, ont reçu le prix allemand Deutsche Schallplatten Kritik.

D’autres récompenses lui ont été attribuées : le Grand Prix Liszt de Budapest pour son anthologie des œuvres pour piano de Liszt, le Prix de l’Académie Charles Cros pour son cycle Scriabine et le Grand Prix du Disque pour son récital d’œuvres pour piano de Szymanowski.

Parmi ses enregistrements marquants, citons aussi l’intégrale pour piano seul de Janacek, ainsi que son concerto enregistré avec l’Orchestre de l’Opéra de Paris sous la direction de Charles Mackerras, les œuvres pour piano seul de Ravel, Schubert ainsi que plusieurs disques consacrés à Brahms en solo et en sonates avec Michel Portal et Vladimir Spivakov, un CD dédié aux œuvres originales pour piano et transcriptions en partie inédites de Richard Wagner et un disque Chopin comprenant les 24 Préludes et la Deuxième sonate.

Mikhaïl Rudy a participé à de multiples émissions de télévision et de radio comme le film de la BBC consacré à Tchaïkovski où il enregistre la musique du compositeur sur son piano. Pour France Musique, il a coréalisé une série d’émissions sur Scriabine, Brahms, Szymanowski et Janacek. Passionné par l’écriture, il a écrit son premier livre Le Roman d’un pianiste – L’impatience de vivre paru aux Editions du Rocher en 2008. Un film portrait d’Andy Sommer également intitulé Mikhaïl Rudy, le roman d’un pianiste, a été diffusé par France 2 l’année suivante. Enfin, Mikhaïl Rudy a fondé le Festival de Saint Riquier dont il a été le directeur artistique pendant vingt ans.

Le site de la Salle Pleyel

Mikhaïl Rudy en duo avec Misha Alperin :

À découvrir autour de l'article