Votre panier est vide

Rubriques :
Concerts, festivals et tournées

Les Ombres et Isabelle Druet dans l’Europe des arts au temps de Couperin

Par Max Dembo |

Isabelle Druet et le jeune ensemble Les Ombres offriront un programme dédié à l’Europe des arts au temps de François Couperin le 4 octobre à Lyon, et le 5 octobre à Paris. GAGNEZ VOS PLACES POUR LE CONCERT DE LYON EN ÉCRIVANT A : places@qobuz.com (précisez pour le concert du 4 octobre à Lyon).

Isabelle Druet et l’ensemble Les Ombres, dirigé par la violiste Margaux Blanchard et le flûtiste Sylvain Sartre, se produiront, jeudi 4 octobre, à 20h30, à l’Auditorium de l’Opéra de Lyon dans le cadre du Festival d'Ambronay et, vendredi 5 octobre, à 20h, au Collège des Bernardins à Paris, pour un programme inédit dédié à l’Europe des arts au temps de François Couperin. Un programme réunissant Les Nations, œuvre magistrale et conclusive de la carrière du maître de clavecin de la reine, et les plus belles pages du renouveau vocal en Europe au début du XVIIIe siècle signées André Campra, Jean-Sébastien Bach, Sebastian Duròn et Antonio de Literes.

GAGNEZ VOS PLACES EN ÉCRIVANT A : places@qobuz.com (précisez pour le concert du 4 octobre à Lyon )

Couperin participa activement au renouveau musical du début du XVIIIe siècle. Courage et audace étaient requis pour affirmer à l'époque son estime du génie italien. Le recueil des Nations est la parfaite illustration de la réunion des goûts italiens et français, engagement suprême de Couperin qui, par ses « goûts réunis », changera pour toujours le visage de la musique française.

Jeune ensemble baroque fondé en 2006 par d'anciens étudiants de la prestigieuse Schola Cantorum de Bâle, Les Ombres avait publié en 2010 un premier disque dans la collection Jeunes Ensembles d'Ambronay Éditions, Concert chez la Reine réunissant des pièces de François Couperin et Colin de Blamont. Leur deuxième album est justement consacré à ces Nations de Couperin.

Les Ombres ont été créées afin de lier étroitement recherche musicologique et interprétation « historiquement informée ». Parties à la redécouverte des chefs d'œuvres vocaux oubliés des XVIIe et XVIIIe siècles, ses jeunes musiciens s'attachent à réunir les arts emblématiques du théâtre baroque, musiciens, chanteurs, danseurs et comédiens devenant interprètes d'une même partition. Ces particularités font de l'ensemble un espace de création et d'expression, une aventure humaine et musicale. Les Ombres, inspirées par la musique en tant qu'art en constante évolution, accordent également une priorité à l'exploration de nouveaux horizons, allant du patrimoine traditionnel aux créations contemporaines.

Les Ombres, remarquées par Barthold Kuijken et Jesper Christensen, ont remporté le deuxième prix du Concours international de musique ancienne « À Tre » de Trossingen. L'ensemble se produit à travers le monde : Festival d'Ambronay, Festival Jeunes Talents, Kunstmuseum à Bâle, Fabulous Fringe à Utrecht, Sala Greppi à Bergame, Hakuju Hall à Tokyo, etc.

Investies auprès du jeune public, Les Ombres mènent régulièrement des actions pédagogiques, avec, notamment, le chœur d'enfant de l'IRVEM (Institut de recherche vocale et d'enseignement musical).

Écoutez notre rencontre-podcast avec Les Ombres (mai 2010)

Les Ombres de passage sur le stand Qobuz au salon Musicora 2012

Le site des Ombres

Le site du Collège des bernardins

Le site du Festival d’Ambronay

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article