Votre panier est vide

Rubriques :
Concerts, festivals et tournées

Grimes et châtiments dans l’hexagone

Par Marc Zisman |

L’electro pop made in Canada de Grimes est en tournée française du 12 au 16 mai.

Son impeccable album Visions sous le bras, Grimes est en tournée française au mois de mai : le 12 à Laval (Les Trois Elephants), le 13 à Rouen (Le 106), le 15 à Strasbourg (La Laiterie) et enfin le 16 à Paris (La Flèche d’or). Sous ce nom de Grimes se cache en fait une jeune Canadienne de 24 ans seulement, sorte d’elfe electro-pop d’outre-Atlantique. Comme une Björk enduite de sirop d’érable ? Pas vraiment…

Très douée, Claire Boucher fait plutôt dans l’alliage éclectique de textures pop et d’electro minimaliste ponctuées par quelques électrochocs R&B princiers, enveloppant le tout de sa voix d’écolière tombée du nid. Pourtant, rien ne prédisposait Grimes à s’engager dans cette direction, elle qui passa son adolescence en punk vaguement gothique, vénérant Marilyn Manson et autres Smashing Pumpkins…

Publié sur le label 4AD, Visions renferme des merveilles idéales pour un dancefloor chloroformé ou festif, c’est selon (Oblivion, Genesis, Circumanbient et Be A Body en tête). Avec Grimes, le carambolage éclectique des influences est surtout inattendu et improbable : des Cocteau Twins à Mia en passant par The Knife, Enya, Prince voire Madonna sous hélium…

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article