Catégories :

Chailly, voyage en Russie

A la tête du Gewandhausorchester Leipzig, le maestro italien Riccardo Chailly est à la Salle Pleyel, le 22 octobre, pour y diriger Chostakovitch et Rachmaninov.

Par Clotilde Maréchal | Concerts, festivals et tournées | 2 octobre 2012
Réagir

Le Gewandhausorchester Leipzig possède une grande affinité avec la musique russe, entretenue particulièrement sous la période est-allemande. Directeur musical de cette phalange depuis 2005, Riccardo Chailly dirigera deux œuvres majeures de ce répertoire, lundi 22 octobre, à 20h, à la Salle Pleyel : le Deuxième concerto pour violoncelle de Chostakovitch (avec le violoncelliste new-yorkais Lynn Harrell) et la Deuxième symphonie de Rachmaninov.

Si la première, créée par Rostropovitch, est d’une ironie glaçante, la seconde, notamment dans son mouvement lent, mise sur une expression généreuse et poignante. Des larmes aux cris, deux affects toujours étroitement imbriqués dans la musique russe…

Né à Milan le 20 février 1953, dans une famille de musiciens, Riccardo Chailly apprend la composition avec son père Luciano. Il fait ses débuts de chef d'orchestre, à 14 ans, avec I Solisti Veneti à Padoue et devient l'assistant de Claudio Abbado à la Scala, où il débute comme chef en 1978. De 1982 à 1989, il est chef principal de l'Orchestre symphonique de la Radio berlinoise (RSO Berlin), puis principal chef invité de l'Orchestre philharmonique de Londres (1982 à 1985), Directeur musical du Teatro Comunale de Bologne (1986 à 1994).

Chailly dirige l'Orchestre symphonique de Milan Giuseppe Verdi (1999 à 2005), et, depuis 2005, est Generalmusikdirektor à Leipzig, Kapellmeister de l'Orchestre du Gewandhaus et directeur musical de l'Opéra. En tant que chef invité, il a dirigé des concerts de l'Orchestre philharmonique de Berlin, l'Orchestre philharmonique de Vienne, l'Orchestre symphonique de Londres, le Philharmonique de New York, l'Orchestre symphonique de Chicago, l'Orchestre de Cleveland ou encore l'Orchestre de Philadelphie et des représentations à l'Opéra royal de Covent Garden, au Metropolitan Opera, à l'Opéra d'État de Bavière et au Festival de Salzbourg. Au disque, le Milanais est on ne peut plus productif avec à son compteur plus de 80 enregistrements, dont une dizaine d’opéras !

Le site de la Salle Pleyel

Le site Riccardo Chailly

Le site de Lynn Harrell

Le site du Gewandhausorchester Leipzig

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters