Votre panier est vide

Rubriques :
Concerts, festivals et tournées

Céline Frisch, seule avec Bach

Par Max Dembo |

Le 6 octobre puis le 8 décembre, Céline Frisch s’attaquera au premier livre du Clavier bien tempéré de Bach au Théâtre des Abbesses.

Samedi 6 octobre, à 17h, Céline Frisch se produira à Paris au Théâtre des Abbesses, annexe montmartroise du Théâtre de la Ville. Le programme du récital de la claveciniste sera exclusivement consacré à l’une des plus riches œuvres destinées au clavier, à savoir le premier livre du Clavier bien tempéré de Bach (Toccata en sol majeur, BWV 916, Préludes et fugues de 1 à 12, BWV 846 à BWV 857).

Frisch est une habituée de l’intimité de ce lieu, sans ses complices de l’ensemble Café Zimmermann. C’est là que le samedi 8 décembre, toujours à 17h, elle donnera la suite de ce programme : Toccata en ré majeur, BWV 912, Préludes et fugues de 13 à 24, BWV 858 à BWV 869. Née à Marseille en 1974, elle a découvert le clavecin à l'âge de six ans. En 1992, elle reçoit ses premiers prix de clavecin et de musique de chambre au Conservatoire d'Aix-en-Provence. Elle poursuit ses études à la prestigieuse Schola Cantorum de Bâle dans les classes d’Andreas Staier et Jesper Christensen, et obtient son diplôme de soliste. Lauréate "Juventus" en 1996, elle est en 2002 la première claveciniste sélectionnée pour les Victoires de la Musique classique. Dès 1993, elle commence à se produire en récital, ainsi qu'en formation de chambre, avec notamment le gambiste Juan Manuel Quintana.

Aujourd'hui, Céline Frisch se consacre principalement à son activité de soliste et de membre de Café Zimmermann, l’ensemble fondé en 1998 avec Pablo Valetti. Elle est ainsi invitée par les salles les plus prestigieuses en France (Théâtre de la Ville, Radio France, Théâtre du Châtelet, festivals d'Ile-de-France, de la Roque d'Anthéron, Octobre en Normandie…) et se produit également à l'étranger : Washington, Toronto, Buenos Aires, Sydney, Séoul, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne…

Ses interprétations de la musique de Bach lui ont valu les plus chaleureux commentaires de la presse musicale internationale. Outre le cantor de Leipzig, ses affinités l'ont amenée à jouer la musique française de l'époque de Louis XIV, les œuvres des virginalistes anglais et la musique allemande du XVIIe siècle. Elle explore également avec plaisir la musique du XXe siècle et la création contemporaine (Manuel de Falla, Henri Dutilleux, François Sarhan, Brice Pauset…).

Dédiés entre autres à la musique de Bach, D’Anglebert ou Rameau, ses enregistrements ont tous été salués par d'excellentes critiques et récompensés par les plus hautes distinctions de la presse spécialisée ; son enregistrement des Variations Goldberg a notamment reçu le Diapason d'or de l'année 2002 et le Choc de l'année du Monde de la Musique 2001. Son disque consacré aux pièces de clavecin de Rameau a été récompensé par le Grand Prix de l’Académie Charles Cros en 2009 et un Choc du Monde de la Musique. Paru en 2010, son disque Aux sources du jeune Bach avait reçu le Diapason d’or et le Choc de Classica.

Le site de Céline Frisch

Le site du Théâtre des Abbesses/Théâtre de la Ville

À découvrir autour de l'article