Catégories :

Brady Winterstein, furie manouche au Sunset

Le 21 janvier, Brady Winterstein, jeune prodige de la guitare jazz manouche, est en trio à Paris au Sunset. GAGNEZ DES PLACES AVEC QOBUZ EN VOUS RENDANT SUR LA PAGE FACEBOOK DE QOBUZ.

Par Max Dembo | Concerts, festivals et tournées | 10 janvier 2012
Réagir

Samedi 21 janvier, Brady Winterstein montrera au public parisien du Sunset que le jazz manouche est loin d’avoir rendu les armes. Tombé dans la marmite Django à seulement 11 ans, ce jeune guitariste se produira en trio avec son oncle guitariste également Hono Winterstein et le contrebassiste Xavier Nicq.

GAGNEZ DES PLACES AVEC QOBUZ EN VOUS RENDANT SUR LA PAGE FACEBOOK DE QOBUZ

Brady Winterstein n’est pourtant pas juste un énième jeune prodige comme la guitare jazz manouche sait en produire régulièrement. Et son premier album, paru chez Plus Loin Music en août dernier, embarque le genre sur des terres d’une fraicheur rare. Technique et fougue sont évidement bluffantes mais c’est ailleurs, dans la retenue ou l’approche stylée des mélodies, que le virtuose de 18 ans impressionne.

Brady Winterstein fait sien un standard de jazz comme Harlem Nocturne ou des hymnes pop sixties tels qu’Happy Together des Turtles ou Lady Madonna des Beatles. Et même lorsqu’il revisite les classiques de cet incontournable Django, il impose déjà un style. Le sien.

Le site de Brady Winterstein

Le Sunset sur Qobuz

Le site du Sunset

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters