Votre panier est vide

Rubriques :
Chers disparus

Kevin Ayers est mort

Par Max Dembo |

Figure majeure de la scène de Canterbury, l’ancien fondateur de Soft Machine s’est éteint à l'âge de 68 ans.

Kevin Ayers est décédé le 18 février à Montolieu dans l’Aude. Figure influente de la scène de Canterbury des années 60 et 70 et membre fondateur de Soft Machine, il était âgé de 68 ans. Même s’il quitte la formation culte après le premier album (Hugh Hopper le remplace), Soft Machine restera l’un des groupes les plus influents de la fin des années 60. Et Kevin Ayers était une sorte de génial extra-terrestre, slalomant entre psychédélisme, folk déjanté, free jazz et un sens de l’humour qui l’empêchera de se prendre au sérieux…

Après avoir donc abandonné le navire Soft Machine en 1968, Kevin Ayers travaillera avec des artistes comme Mike Olfield, l’allumé Syd Barrett avec qui il enregistre à la fin des années 60, Brian Eno, John Cale et la chanteuse Nico, avec qui il participera au célèbre concert de juin 1974 au Rainbow Theatre de Londres. Ayers signera plus d’un quinzaine d’albums solo parmi lesquels Joy Of A Toy, The Confessions Of Dr Dream And Other Stories et Falling Up. En 2007, il avait sorti The Unfairground sur lequel il accueillait la jeune génération avec notamment des membres de Teenage Fanclub, Neutral Milk Hotel et Gorky's Zygotic Mynci.

Né à Herne Bay le 16 août 1944, Kevin Ayers avait rencontré Robert Wyatt et Mike Ratledge, ces futurs complices au sein de Soft Machine, à la Simon Langton Grammar School de Canterbury. Les trois hommes, avec Daevid Allen, fondent le groupe en 1966. En plus de tenir la basse, il écrit et chante la plupart des titres. Une voix audible sur le premier album éponyme du groupe. Après avoir vendu sa basse à Mitch Mitchell, bassiste de Jimi Hendrix, Ayers se lance dans la composition à la guitare et décroche un contrat avec le label Harvest en 1969, début de cette longue carrière solo chaotique et truffée de disques ovni souvent savoureux. Il vivra également quelques années à Ibiza en Espagne où il lutera contre son addiction à l’héroïne. Plus récemment, il s’était installé en France, où il s’est donc éteint à l'âge de 68 ans.